Melun : devenez acteur de votre consommation en prenant part au magasin coopératif

La boutique alternative Coop’In ouvrira en novembre au 34 avenue Patton. Il suffit d’acheter une part sociale de 50 euros et donner 2 heures de bénévolat par mois.

 Melun, vendredi 18 septembre. Angélique Decros entre Hélène (à gauche) et Mélanie (à droite), deux adhérentes du futur magasin coopératif Coop'In qui s'installera dans l'ancien local de Natur House.
Melun, vendredi 18 septembre. Angélique Decros entre Hélène (à gauche) et Mélanie (à droite), deux adhérentes du futur magasin coopératif Coop'In qui s'installera dans l'ancien local de Natur House. LP/Sophie Bordier

Qui n'a pas rêvé de choisir les producteurs de ses fruits, légumes, viandes , volailles ou fromages ? De maîtriser leur qualité, de préférence bio ou en circuit court, leur conditionnement tendant vers le zéro déchet, voire leurs prix ? Coop'In vous en offre l'occasion !

Il s'agit d'un magasin coopératif et participatif qui ouvrira ses portes en novembre prochain à Melun. C'est le second du genre en Seine-et-Marne après celui ouvert en juin 2019 à Chateau-Landon.

Une idée de deux habitantes du Mée-sur-Seine, Angélique Decros, qualiticienne en milieu médical, et Delphine Chambard, mère au foyer. « On galère tous pour trouver des produits bio, ou locaux. Il faut aller à la ferme ici, aux distributions de l' Amap (association pour le maintien de l'agriculture paysanne) là, dans telle boutique ailleurs. Ce n'est pas évident de courir partout », commente Angélique Decros qui dit s'être inspirée de l'exemple de la Louve, le premier magasin coopératif ouvert en France à Paris.

Produits alimentaires et autres

L'idée est de regrouper les produits en un même lieu , dans le local de 127 m2 qu'elles ont trouvé au 34 avenue Patton à Melun, à l'emplacement occupé auparavant par la boutique Natur House. «Il est visible, il y a de la place pour stationner », précisent les instigatrices du projet qui ont refusé un local en centre-ville « pour ne pas faire d'ombre à des magasins comme la Mesure, qui vend des produits en vrac »,

Coop'In proposerait des produits alimentaires, souvent en vrac pour réduire au maximum les emballages mais pas seulement. Angélique Decros évoque par exemple « Les Savons d'Arthur », bio et proposés... à la découpe! Le magasin sera aussi un lieu de partage et d'échanges avec des ateliers, des conférences-débats, etc.

Une trentaine d'adhérents sont déjà intéressés. Comment les rejoindre? Il suffit d'acheter une part sociale de 50 euros et de s'engager à deux heures de bénévolat toutes les quatre semaines dans le magasin (accueil, caisse, livraison, etc), ce qui ouvre droit à une voix à l'assemblée générale de la coopérative (créée sous le statut de SCI à capital variable). «Plus on sera nombreux, plus on pourra acheter en grande quantité et les prix seront moins élevés qu'à La Ruche qui dit Oui ou dans les supermarchés bio », assure Angélique Decros. Elle vise « des prix justes pour le consommateur tout en rémunérant correctement les producteurs locaux».

Déjà 2000 euros dans la cagnotte

La cagnotte ouverte sur la plateforme Miimosa qui compte déjà 2 000 euros vise les 5 000 euros, « qui représenteraient un tiers du matériel à payer .» Sinon l'équipe bénéficie d'un prêt d'honneur par Initatives Melun Val de Seine , du soutien d'une banque aussi et de l'Atelier au Mée. Ou comment encourager l'auto-gestion...

Parmi les adhérents se trouve Mélanie, 30 ans, de Vaux-le-Pénil. «Depuis un an ou deux, j'essaie de réduire ma consommeation de plastiques et d'acheter local. Avec le confinement, je suis allée à la ferme-cueillette de Voisenon chaque semaine. Je continue. Quand j'ai vu l'idée et le questionnaire lancés par Angélique sur les réseaux sociaux, cela correspondait à mon attente ! », s'exclame cette jeune femme en chômage partiel deux jours par semaine et qui donnera sans problème deux heures par mois, voire plus !

Même enthousiasme pour Hélène, 47 ans, de Cesson, « en mode zéro déchet depuis plusieurs mois ». «Ce qui m'intéresse, c'est de participer au début de cette aventure d'auto-gestion, voir comment ça fonctionne, choisir les produits proposer des alternatives au plastique. Et cela se passera à 7 minutes de chez moi à Cesson ! »

Pour faire un don aidant la création de Coop'In, rendez-vous sur https ://www/miimosa.com/fr/projetcts/coop-in-un-magasin-cooperatif-et-participatif-a-melun

Renseignements par courriel : [email protected]