Lagny-sur-Marne : Loris Bardi a fait la rentrée littéraire... tout schuss !

C’est un premier roman, drôle et érudit, « La position de schuss », l’histoire d’un chirurgien new-yorkais qui plonge dans l’alcool... pour devenir écrivain. Son auteur, Loris Bardi, bibliothécaire à Marne-et-Gondoire, vit à Lagny-sur-Marne.

 L’écrivain Loris Bardi, 44 ans, a publié son tout premier roman en septembre. Il a été salué par la critique.
L’écrivain Loris Bardi, 44 ans, a publié son tout premier roman en septembre. Il a été salué par la critique. Editions Le Dilletante

Le Figaro Magazine le présente comme « un Français très doué ». Et l'hebdomadaire ne se trompe pas. Ainsi donc le Latignacien Loris Bardi, du haut de ses 44 ans, sort son tout premier roman. Un récit apprécié par la presse nationale. « Je n'en reviens pas », s'étonne le néoécrivain, d'un naturel modeste et discret. « D'arriver là, c'est le début d'un parcours. Enfin… j'espère. »

Son récit s'appelle « La position de schuss ». Il est sorti en septembre. Une radiographie d'un genou dans les tons gris constitue la couverture de l'ouvrage. Y sera-t-il question de ski, d'avalanches et d'articulations meurtries ? Négatif.

Le résumé est assez simple. Un chirurgien orthopédiste new-yorkais mais quelconque devient, par le plus grand des hasards, le médecin de tout le gratin de la Grosse Pomme. En côtoyant toutes ces célébrités, Thomas Haberline rêve lui aussi d'être un artiste, un écrivain. Hélas, il n'ira pas plus loin que la première phrase mais deviendra alcoolique. Le roman est drôle, très documenté et même érudit.

Atypique et non-conventionnel

« Ce travail [de documentation] est très amusant. J'écris de manière très hachée, confie Loris Bardi. Je fais des recherches en direct sur le domaine médical sur Internet tout en écrivant et cela me donne d'autres idées. » Le quadragénaire est un écrivain atypique aux méthodes non-conventionnelles. Il rédige par petits bouts et de manière non-chronologique. « Je ne peux pas écrire pendant quatre heures sans m'arrêter », s'excuse-t-il presque. « J'ai commencé ce récit voici trois ans et je l'ai terminé il y a un an, en septembre. »

Loris Bardi a commencé l’écriture de son prochain roman dont l’action se déroulera en France. Editions Le Dilettante
Loris Bardi a commencé l’écriture de son prochain roman dont l’action se déroulera en France. Editions Le Dilettante  

Dans une vie précédente Loris Bardi travaillait pour la télé. Il a été réalisateur et script. Il a œuvré entre autres pour la série Caméra Café (M 6). Il a écrit des documentaires pour la radio.

Né en Franche-Comté, il a vécu à Tahiti et Paris. Mais il s'est installé à Lagny-sur-Marne depuis une décennie. Il est désormais bibliothécaire à la médiathèque du coin. « De chez moi, j'ai une vue sur un bras de la Marne. J'ai quitté la capitale pour des raisons familiales et me rapprocher de la nature », détaille-t-il avant de poursuivre, pince-sans-rire : « Bon, je suis Franc-Comtois et Lagny, ce ne sont pas les montagnes non plus. »

«Style chirurgical»

Même s'il savait que son texte avait « du potentiel », il a été surpris de l'accueil favorable et rapide que l'éditeur Le Dilettante ( qui édite un autre romancier Seine-et-Marnais, Laurent Graff ) lui a réservé. « Ils étaient trois à me recevoir. Ils m'ont dit qu'ils avaient été très vite pris par l'histoire. Ils ont aimé le côté visuel de l'écriture. Un des trois m'a parlé de style chirurgical et ils ont aussi aimé l'humour. J'avais l'impression qu'ils parlaient de quelqu'un d'autre. »

Le roman a été tiré à 3000 exemplaires. Interrogé, l'éditeur n'a pas encore les chiffres des ventes. Il les recevra d'ici à la fin du mois d'octobre. « Le réassort est quotidien. Nous sommes optimistes suite à la bonne réception médiatique du livre et les critiques élogieuses », se réjouit-on toutefois du côté du Dilettante.

Faisant comme si de rien n'était, Loris Bardi continue à travailler son écriture. Il trouve qu'il a beaucoup progressé depuis les premiers mots de La Position de schuss. « J'essaie de savoir écrire et c'est déjà pas mal de travail. Cela s'apprend en tout cas et chacun a une marge de progression. Je peux revenir dix, vingt et même trente fois au cours d'une année sur un même passage », explique-t-il. Il marque une pause. « Je suis en train d'apprendre mon style », conclut-il. On jurerait pourtant qu'il l'a trouvé.

Il travaille sur son prochain ouvrage. « Mon éditeur m'a conseillé de me remettre à l'écriture avant la sortie de celui-là pour ne pas être affecté par les critiques. Heureusement, j'ai été plutôt bien loti. » Tout ce qu'on sait, c'est que l'histoire du futur deuxième roman se passera en France.

Une rencontre avec Loris Bardi est organisée ce vendredi 2 octobre à 19 heures à la médiathèque de La Courée, à Collégien, à l'occasion de la sortie de « La position de schuss ». La communauta d'agglomération de Marne-et-Gondoire annonce que « cette rencontre sera pour l'auteur l'occasion de présenter son livre mais également d'aborder des thèmes aussi riches et variés que le processus d'écriture, la construction du roman, la différence avec l'écriture dans le milieu du cinéma, le réel dans la narration, et pour finir le lien avec l'éditeur ».

« La Position de schuss », éditions Le Dilettante, 224 pages, 17,50 euros. www.ledilettante.com

Pour la rencontre avec Loris Bardi, réservation sur place ou par téléphone au 01.60.35.44.32. Médiathèque de La Courée - 20 avenue Michel Chartier - 77090 Collégien