Covid en Seine-et-Marne : 472 malades actuellement hospitalisés dont 112 en réanimation

La seconde vague de Covid-19 est bien là. Comme au printemps, le département figure parmi les plus touchés en Ile-de-France. Voici le point des statistiques de ce début novembre.

 Fontainebleau, fin mars 2020 (illustration). Neuf patients atteints du Covid-19 ont été admis en réanimation ce lundi. Au total, ce jour-là, ils étaient 112 en soins intensifs dans l’ensemble de la Seine-et-Marne.
Fontainebleau, fin mars 2020 (illustration). Neuf patients atteints du Covid-19 ont été admis en réanimation ce lundi. Au total, ce jour-là, ils étaient 112 en soins intensifs dans l’ensemble de la Seine-et-Marne. LP/Faustine Léo

Seconde vague, reconfinement, reprise des hospitalisations et des admissions en réanimation mais aussi retours à domicile ou malheureusement décès. La litanie de l'épidémie de Covid-19 est de retour depuis quelques semaines dans tout le pays. Mais qu'en est-il de la situation sanitaire en Seine-et-Marne en ce début novembre?

Selon l'agence Santé publique France, lundi 2 novembre, 472 patients (53 % d'hommes et 47 % de femmes) étaient hospitalisés dans le département. Parmi eux, on dénombrait 59 nouveaux patients hospitalisés le jour même. Pour les cas les plus graves, les patients en réanimation étaient 112 (58 % d'hommes et 42 % de femmes), dont 9 nouveaux admis pour la seule journée de lundi. Et le même nombre de morts, neuf, ce jour-là.

Neuf morts pour la seule journée de lundi

Depuis le début du recensement par Santé publique France, le 18 mars dernier, on déplore 830 décès dus au Covid-19 en Seine-et-Marne. Parmi eux, 490 hommes (59 %) et 340 femmes (41 %).Ce lundi 2 novembre, on recensait neuf morts en milieu hospitalier dans le département.

Sur la même période, on dénombre 3 596 patients retournés à leur domicile après une hospitalisation dans le département. La répartition par sexe est la suivante : 55 % d'hommes et 45 % de femmes. Pour la journée de lundi, ils étaient seize.

Plus d'un test sur cinq est positif

Quant à la présence du virus, elle était encore bien réelle en Seine-et-Marne à la veille du reconfinement. Le taux de positivité était de 21,8 % vendredi 30 octobre. La Seine-et-Marne était alors le troisième département le plus touché d'Ile-de-France derrière la Seine-Saint-Denis (24,7 %) et le Val-d'Oise (23,9 %). La moyenne régionale du taux de positivité était ce même jour de 20 %. Au cours de la semaine dernière, sur 21 388 testées, 5 000 personnes ont été déclarées positives dans le département.

Au 30 octobre 2020, le taux de positivité mesuré par les laboratoires en Seine-et-Marne est de 21,8 %, selon l’agence Santé publique France. C’est le 3e département d’Ile-de-France selon ce critère. Capture d’écran Santé publique France
Au 30 octobre 2020, le taux de positivité mesuré par les laboratoires en Seine-et-Marne est de 21,8 %, selon l’agence Santé publique France. C’est le 3e département d’Ile-de-France selon ce critère. Capture d’écran Santé publique France  

En ce qui concerne le taux d'incidence du virus (qui correspond au nombre de tests positifs pour 100 000 habitants), il était vendredi de 24,7 pour 100 000 habitants en Seine-et-Marne, le département francilien le moins impacté, loin du podium occupé par le Val-de-Marne (56,6), paris (55,6) et les Hauts-de-Seine (52,1). la moyenne régionale est de 46. Cet indicateur permet de mesurer le nombre de personnes infectées mais pas la gravité de leur état. Le seuil d'alerte est franchi au-delà de 50 cas.