Covid-19 : le maire de Pontault-Combault annule la cérémonie des vœux

Gilles Bord (PS), le maire de Pontault-Combault, a décidé d’annuler la cérémonie des vœux, qui attire d’habitude un millier de participants à la salle Jacques-Brel, début janvier.

 Pontault-Combault, le 11 janvier 2019. Par prudence, Gilles Bord (PS) n’organisera pas la traditionnelle cérémonie de vœux à la salle Jacques-Brel en janvier prochain.
Pontault-Combault, le 11 janvier 2019. Par prudence, Gilles Bord (PS) n’organisera pas la traditionnelle cérémonie de vœux à la salle Jacques-Brel en janvier prochain. LP/Sébastien Blondé

Il dit agir « par responsabilité et prudence vis-à-vis de tous. » Face à la progression des cas de Covid-19, Gilles Bord (PS), le maire de Pontault-Combault, vient de décider d'annuler la cérémonie des vœux traditionnellement organisée à la salle Jacques-Brel.

Pas de petits fours, ni de boisson, en janvier prochain, pour le millier de participants d'habitude invité à cette soirée conviviale. « Comme tout le monde, je préférerais qu'on puisse se réunir, partager des moments, dit-il. Mais notre responsabilité nous appelle à faire autrement. »

Des vœux en distanciel sur les réseaux sociaux

A la place de cette cérémonie en présentiel, l'édile prévoit des vœux en distanciel. Le 1er janvier, il les publiera via Facebook et les réseaux sociaux. Avant de ponctuer tout le mois de janvier de petites séquences thématiques.

Déjà très prudent depuis le début de la crise sanitaire, Gilles Bord a aussi annulé le repas des anciens combattants prévu le 11 novembre, ainsi que le repas des anciens de la ville, programmé le 6 décembre. Des animations qui concernaient des publics particulièrement à risque.

« On est sur une tranche d'âge où on voit bien que l'application des mesures barrière n'est pas forcément appliquée. Pas de manière consciente. C'est juste qu'ils ne mesurent pas le risque », explique-t-il. A la place, la mairie fera parvenir des coffrets garnis à ses anciens, directement chez eux

Le marché de Noël est maintenu.

Les anciens ne sont pas les seuls touchés. Comme leurs aînés, les enfants de la ville n'auront pas leur « Noël en culture », ce spectacle ou film présenté à la salle Jacques-Brel en décembre. A la place, la mairie fera parvenir aux 4 500 écoliers pontellois un livre choisi en fonction de leurs tranches d'âges.

Seule éclaircie à l'horizon : le maintien du marché de Noël, les 11, 12 et 13 décembre, en extérieur, dans la cour de la Ferme briarde. Les mesures barrière y seront appliquées de manière très stricte. « Tout ce qu'on peut maintenir, on le maintient, sauf si on a de nouvelles mesures gouvernementales d'ici là », affirme le maire.