Coronavirus en Seine-et-Marne : le département a commandé des millions de masques

Le conseil départemental multiplie les commandes de masques et de matériel médical pour équiper les hôpitaux et ses propres agents. Et promet un masque par habitant pour le 11 mai. Au total, il est question de 3,5 millions de masques.

 Samedi 18 avril. Dans un aéroport de province, réception d'une commande de masques en provenance de Chine, sous bonne garde des forces de l’ordre.
Samedi 18 avril. Dans un aéroport de province, réception d'une commande de masques en provenance de Chine, sous bonne garde des forces de l’ordre. CD77

Une fois encore un convoi de deux camions escortés par la Gendarmerie nationale a quitté un aéroport de province ce samedi en direction d'un centre logistique de Seine-et-Marne. Dans les 1000 cartons qu'ils transportaient, on trouve ce qui a le plus de valeur en ces temps d'épidémie de Covid-19 : des masques.

Et cette fois 500 000 FFP2, plus protecteurs que les 730 000 masques chirurgicaux arrivés il y a dix jours, eux aussi de Shenzen (Chine). Un premier lot de 500 000 FFP2 était déjà arrivé ce mercredi.

« Nous avons pris conscience du manque d'équipement dans le département dès le début de la crise », assure le département qui plutôt que de voir ses commandes réquisitionnées par l'Etat, lui en donne une grande partie. Ainsi, 700 000 FFP2 seront distribués aux hôpitaux et soignants selon les directives de l'Agence régionale de Santé (ARS). Les 300 000 restants sont à destination de la PMI, des pompiers et des conseils départementaux qui doivent les répartir selon les besoins de leur territoire.

Au total, le département a commandé 2,5 millions de masques

Sur les 730 000 masques chirurgicaux reçus il y a dix jours, 300 000 ont été dirigés vers les quotas fixés par l'ARS. 200 000 ont été conservés pour servir aux agents du département. Les conseillers départementaux ont distribué les 230 000 restants au plus près des nécessités recensées sur leur territoire.

900 000 masques chirurgicaux sont encore attendus. Le conseil départemental en conserve 300 000 et en fera livrer 370 000 selon les prescriptions de l'ARS. Les conseillers départementaux en récupéreront 230 000.

En totalité, ce sont 2,5 millions de masques de différents types qui ont été commandés par la collectivité, dont 80% sont destinés au personnel soignant qui oeuvre en Seine-et-Marne. Des surblouses sont également en production dans une entreprise du Loiret.

Le département souhaite désormais équiper les habitants en masques lavables et réutilisables. Il vient de commander un million de masques en tissu dans des entreprises de Saint-Etienne (Haute-Loire) et de Tunisie. « Ils seront blancs. Nous voulions y mettre le logo du département, mais cela aurait décalé la livraison au mois de septembre », avance le département.

Il promet un masque par habitant pour le 11 mai

Les premières livraisons auront lieu d'ici une semaine via les mairies. L'objectif est de fournir 1,5 million de ces masques pour le 11 mai, soit un par habitant. A terme, le département prévoit d'acquérir un total de 3 millions de masques alternatifs pour la population.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

550 000 masques avaient déjà été collectés dès les premiers jours du confinement chez des industriels et dans des administrations puis livrés par les agents du Département, ainsi que 15 000 charlottes, 9000 gants et 5000 blouses.

Les agents départementaux sont en train de livrer deux tablettes numériques à chacun des 115 Ehpad de Seine-et-Marne. La première est dédiée aux relations entre les résidents d'Ehpad et leurs proche, la seconde permet la mise en oeuvre de téléconsultations, en lien avec les filières gériatriques du département et le Samu77. En conséquence, quatre-vingt caméras ont été données au Santé Pôle de Melun pour pouvoir assurer ces téléconsultations.

En tout, le département a déjà déboursé plus de cinq millions d'euros pour passer ces commandes d'urgence.