Chanteloup-en-Brie. Le maire ne veut pas d’une fusion avec Montévrain

 Chanteloup-en-Brie, janvier 2013. Marcel Oulès ne compte pas engager de discussions pour une fusion avec le maire de Montévrain Christian Robache. (
Chanteloup-en-Brie, janvier 2013. Marcel Oulès ne compte pas engager de discussions pour une fusion avec le maire de Montévrain Christian Robache. ( LP/Thomas Poupeau)

Il y a quelques jours, le maire LR de Montévrain Christian Robache évoquait la question d'une fusion avec Chanteloup-en-Brie. « La ville de Montévrain se doit de fusionner avant 2020 pour avoir une vraie représentativité dans l'intercommunalité, estimait le maire. J'ai discuté avec Chanteloup, ils ne sont pas sur la même longueur d'ondes. »

Le maire de Chanteloup-en-Brie Marcel Oulès (SE) vient de lui répondre dans un communiqué publié sur le site Internet de la commune. « Il n'y a aucuns pourparlers engagés pour une éventuelle fusion de nos deux communes. Il n'y en aura pas tant que je serai maire de Chanteloup-en-Brie. » Membre de la communauté d'agglomération de Marne-et-Gondoire, Chanteloup compte conserver une voix audible malgré son seul membre au Conseil communautaire. « Ce qui ne serait plus le cas au travers d'une quelconque fusion », conclut le maire.