Brie-Comte-Robert : « C’est gratifiant de participer à la restauration d’un château fort ! »

Elise, 27 ans, architecte de formation, participe à un chantier de bénévoles au château fort de Brie-Comte-Robert. Taille de pierre et formation à la restauration du patrimoine sont au programme.

 Brie-Comte-Robert, mercredi matin. Comme chaque année, l'association des Amis du château accueille des bénévoles qui participent à la restauration du bâtiment médiéval.
Brie-Comte-Robert, mercredi matin. Comme chaque année, l'association des Amis du château accueille des bénévoles qui participent à la restauration du bâtiment médiéval. LP/Camille Richir

Dans la cour du château fort de Brie-Comte-Robert, neuf bénévoles tapent sur leur ciseau à l'aide d'une massette. Coup après coup, ils donnent aux pierres quelques aspérités pour les poser sur les ruines du château. Et ainsi contribuer à restaurer cette bâtisse du XIIe siècle.

Cela fait trente-huit ans que la sauvegarde du lieu est assurée par l'association des Amis du château. Après avoir achevé un travail de fouilles en 2012, ce groupe de bénévoles - et les trois salariés de la structure - continuent de travailler à la restauration, à la mise en valeur et à la conservation du château et des objets retrouvés là ces dernières décennies.

L'association organise notamment des chantiers de volontaires les week-ends et pendant l'été. Encadrés par des artisans professionnels, les bénévoles taillent les pierres et utilisent des techniques de maçonnerie traditionnelles pour les fixer sur les anciennes fondations du château fort.

Former les futurs encadrants de chantiers

« Cela permet à la fois de protéger les anciennes pierres et d'élever de nouveau les murs, indique Martine Piechaczyk, présidente des Amis du Château. Les visiteurs peuvent ainsi mieux se rendre compte de l'aspect qu'avait le château à l'époque ».

Brie-Comte-Robert, mercredi. Architecte de formation, Elise, 27 ans, a déjà participé à plusieurs chantiers. LP/Camille Richir
Brie-Comte-Robert, mercredi. Architecte de formation, Elise, 27 ans, a déjà participé à plusieurs chantiers. LP/Camille Richir  

En cette fin août, l'association accueille un stage destiné à former de futurs encadrants de chantiers de restauration. « On leur apprend comment gérer un groupe, la déontologie, les réflexes à avoir lorsque l'on intervient sur un lieu de patrimoine », indique Coline Faivre-d'Arcier, coordinatrice technique pour l'associations Remparts. Ce réseau d'associations locales de patrimoine organise le stage.

Taille de pierre et maçonnerie sont également au programme. En guise de travaux pratiques, les stagiaires élèveront une portion de mur. « Juste en une journée, j'ai posé ma première pierre et je suis trop fière ! C'est gratifiant de participer à la à la restauration d'un château fort, à la protection de bâtiments qui ont des siècles », lance Elise, 27 ans. Architecte de formation, elle avait déjà participé à plusieurs chantiers. Alors elle a voulu « passer le cap » de l'encadrement.

Un autre stage à la Toussaint

Il y a aussi les néophytes, comme Gabriel, qui participe à son premier chantier et souhaite travailler dans l'action sociale et culturelle. « Je suis passionné par le Moyen-Âge. J'étais content de pouvoir travailler de mes mains, apprendre des savoir-faire médiévaux ».

Mathieu Carnevillier, tailleur de pierre professionnel qui les encadre, explique que le but n'est pas de faire d'eux des professionnels de la pierre en quelque jours : « L'objectif est qu'ils apprennent les bases et les termes, afin d'être capable de dialoguer avec des artisans dans le futur ».

Brie-Comte-Robert, mercredi. vu de l’extérieur/     LP Camille Richir
Brie-Comte-Robert, mercredi. vu de l’extérieur/ LP Camille Richir  

L'organisation n'a pas trop souffert de l'épidémie de Covid : les activités se déroulent à l'extérieur, les participants dorment sous des tentes et non dans un dortoir. Martine Piechaczyk indique que c'est simplement à table que les repas sont « un peu moins conviviaux que d'habitude » car les participants sont plus espacés.

Le calendrier a d'abord été chamboulé. Finalement, tous les chantiers pourront se tenir : la prochaine session, entièrement dédiée à la taille de pierre, est prévue pour la Toussaint. Les activités d'archéologie, de lecture des archives et de taille de pierre se poursuivent tous les dimanches.

Contact : Martine Piechaczyk, 06 62 74 87 57, ou [email protected], ou [email protected] Site web : https://amisduvieuxchateau.org/chantiers-formation/