Vaccin : Macron demande «encore plus d’efficacité» des Européens pour «aller plus vite»

Le chef de l’Etat a indiqué que la campagne de vaccination en France allait s’accélérer « dans les prochaines semaines et les prochains mois ».

 Emmanuel Macron a demandé lundi que les Européens aient « encore plus d’efficacité » pour la campagne de vaccination contre le Covid-19.
Emmanuel Macron a demandé lundi que les Européens aient « encore plus d’efficacité » pour la campagne de vaccination contre le Covid-19. AFP

« C'est une course de vitesse que nous menons contre le virus », a rappelé le chef de l'État. Emmanuel Macron a demandé lundi que les Européens aient « encore plus d'efficacité » pour la campagne de vaccination contre le Covid-19, pour « aller plus vite », lors d'une déclaration aux côtés du président serbe Aleksandar Vucic.

« C'est une course de vitesse que nous menons contre le virus […] Nous, Européens, devons ainsi avoir encore plus d'efficacité sur ce sujet. Je sais que c'est également la volonté de la chancelière (Angela) Merkel et de la présidente (de la Commission européenne) Ursula Von der Leyen », a-t-il déclaré.

« Nous continuerons à accélérer les choses »

« Et nous continuerons dans les prochaines semaines et les prochains mois à accélérer les choses pour aller plus vite sur ce sujet à l'égard de nos populations », a-t-il ajouté.

La Serbie, qui ne fait pas partie de l'UE et soigne ses relations avec Moscou et Pékin, a commencé une campagne de vaccination à grande échelle avec le vaccin chinois Sinopharm, dont ce pays de sept millions d'habitants a reçu un million de doses. Le pays a aussi autorisé le vaccin russe Spoutnik V et celui de Pfizer-BioNTech.

En France, si la campagne a commencé dans la lenteur et les polémiques, elle a connu une nette accélération ces dernières semaines. Au 31 janvier, près de 1,5 million de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, dont plus de 45 000 ont reçu les deux injections.

Les ambitions du gouvernement restent toutefois importantes : le ministre de la Santé Olivier Véran a évoqué l'objectif de vacciner « 70 millions » de personnes, « c'est-à-dire la totalité de la population française, d'ici à la fin août ».

Newsletter Politique
Nos analyses et indiscrétions sur le pouvoir
Toutes les newsletters

Pour l'heure, la couverture vaccinale en France reste largement inférieure à celle de certains de ses voisins, à commencer par le Royaume-Uni qui a déjà administré plus de 9 millions de doses, selon les données du NHS (National Health Sevice).