Info Le ParisienPolitique

«Paris avec Edouard» : la mystérieuse «force militante» derrière l’ex-Premier ministre

Une association s’est créée pour organiser des groupes de soutien à Edouard Philippe en Ile-de-France. L’entourage de l’ancien Premier ministre affirme que cette initiative ne vient pas de lui.

 Depuis son départ de Matignon, les spéculations vont bon train sur l’avenir du maire du Havre, mais l’intéressé assure être loyal au chef de l’Etat.
Depuis son départ de Matignon, les spéculations vont bon train sur l’avenir du maire du Havre, mais l’intéressé assure être loyal au chef de l’Etat. LP/Olivier Arandel

Idée d'un fan isolé ou lancement discret d'un réseau de soutiens? Officiellement déclarée le 2 septembre à la préfecture de police de Paris, l'association « Paris avec Edouard » affirme avoir pour objet de « rassembler, fédérer les citoyens de tous horizons souhaitant promouvoir et soutenir l'action d' Edouard Philippe », d'« être une force militante pour appuyer (son) action » et d'« organiser sur l'ensemble du Grand Paris des groupes de soutiens locaux à l'action d'Edouard Philippe ».

L'association est domiciliée rue Jouffroy-d'Abbans, dans le XVIIe arrondissement de Paris. Le nom de son fondateur n'est pas public. Interrogé par le Parisien - Aujourd'hui en France, l'entourage d'Edouard Philippe est catégorique : « Nous n'avons rien à voir avec cette association, nous ne connaissons pas la personne qui en est à l'origine ».

/DR
/DR  

Depuis son départ de Matignon, les spéculations vont bon train sur l'avenir du maire du Havre. L'intéressé assure être loyal au chef de l'Etat. Une possible structuration de ses réseaux serait donc une entorse à cet engagement.

L'ex-Premier ministre semble toutefois loin d'avoir complètement tourné la page de la vie nationale. Soucieux d'entretenir son capital sympathie, Edouard Philippe se rendra le 25 septembre aux ateliers de la République des maires à Angers, à l'invitation du maire Christophe Béchu. Parallèlement, il se déplacera pour soutenir des candidats aux sénatoriales. Enfin, il s'est mis depuis cet été à l'écriture, un exercice où il devrait revenir en filigrane sur son expérience du pouvoir. On est loin d'un repli sur un mandat local.

Un dîner avait même été prévu ces derniers jours à Matignon avec Jean Castex. Mais, en raison de la mise à l'isolement provisoire du Premier ministre après avoir été « cas contact » avec une personne porteuse du Covid-19, ce repas a été reporté. Edouard Philippe devra patienter avant de retrouver son ancien lieu de travail.