L’ultime hommage à Marielle de Sarnez

Emmanuel Macron et de nombreuses personnalités politiques étaient réunis ce lundi à l’église Saint-Sulpice pour les obsèques de l’ancienne ministre et députée MoDem.

 Les obsèques de Marielle de Sarnez, députée MoDem de Paris et ancienne ministre, ont eu lieu ce lundi à l’église Saint-Sulpice de Paris.
Les obsèques de Marielle de Sarnez, députée MoDem de Paris et ancienne ministre, ont eu lieu ce lundi à l’église Saint-Sulpice de Paris. LP/Olivier Corsan

« Elle arpentait le monde de façon errante et militante ». La gorge nouée, François Bayrou rend un ultime hommage à Marielle de Sarnez au moment où un extrait de la Cantate 147 de Jean-Sébastien Bach s'achève. Juste avant déjà, les chants lyriques d'In paradisum, du Requiem de Gabriel Fauré, ont longuement résonné sous les arcades de l'église Saint-Sulpice, dans le VIe arrondissement de Paris, qui accueillit les obsèques de Jacques Chirac en septembre 2019. À la voix, la célèbre mezzo soprano Aurore Ugolin. Au piano, Jean-Philippe Collard.

Le patron du MoDem, vieux compagnon de route de l'ancienne ministre et députée, décédée mercredi dernier à l'âge de 69 ans, surmonte son chagrin, malgré la douleur immense : « Il y a deux genres de personnes : ceux qui progressent et qui atteignent le point culminant de leur vie. Et ceux, plus rare, qui ne cesseront jamais de progresser et qu'on n'arrête pas. Elle était de ceux-là », poursuit François Bayrou, les yeux embués face au cercueil, et un parterre de personnalités venues dire un dernier adieu à Marielle de Sarnez.

Les yeux embués, François Bayrou, président du MoDem et maire de Pau, a rendu un ultime hommage à Marielle de Sarnez./LP/Olivier Corsan
Les yeux embués, François Bayrou, président du MoDem et maire de Pau, a rendu un ultime hommage à Marielle de Sarnez./LP/Olivier Corsan  

Aux premiers rangs, le président de la République Emmanuel Macron, le Premier ministre Jean Castex, son prédécesseur Édouard Philippe, la maire de Paris Anne Hidalgo, le patron de l'Assemblée nationale Richard Ferrand. Ils sont tous là, bien au-delà des étiquettes politiques. Rassemblés le temps du deuil, pour cette personnalité appréciée au-delà des clivages habituels. La ministre MoDem Jacqueline Gourault est bien sûr présente, la centriste Anne-Marie Idrac, l'ancien ministre socialiste de l'Intérieur Bernard Cazeneuve également, l'ex-député et ministre PS Jean-Marie Le Guen, l'écologiste François de Rugy, ou encore le sénateur LR Philippe Dominati.

Anne Hidalgo, la maire de Paris./LP/Olivier Corsan
Anne Hidalgo, la maire de Paris./LP/Olivier Corsan  

« Ça faisait très bizarre de le voir là, seul »

« L'archipel Marielle », avait relevé avec malice sa fille Justine, en début de célébration. Les « tribus de Marielle », reprend un peu plus tard François Bayrou, en rappelant quelques éléments de sa vie personnelle. Comme son totem lorsqu'elle était scoute, la musaraigne maternelle, ou encore sa passion pour les îles. Ensemble, Sarnez et Bayrou ont traversé bien des tempêtes. « Ça faisait très bizarre de le voir là, seul. On ne l'imagine pas sans elle. Et pourtant… » raconte un participant à la messe, en précisant que le maire de Pau s'est « personnellement très impliqué dans l'organisation de la cérémonie religieuse ».

Edouard Philippe, ancien Premier ministre et maire du Havre./LP/Olivier Corsan
Edouard Philippe, ancien Premier ministre et maire du Havre./LP/Olivier Corsan  

Mardi après-midi, en ouverture de la séance des questions au gouvernement, c'est l'Assemblée nationale qui lui rendra à son tour hommage, avec une prise de parole du président du groupe MoDem Patrick Mignola. Hasard du calendrier, l'hémicycle saluera ce même jour la mémoire de Claude Goasguen, le député de Paris décédé au printemps dernier du Covid. « C'est un joli clin d'œil. Les deux étaient immensément amis », relève une élue présente hier aux obsèques.