Covid-19 : Emmanuel Macron s’exprimera mercredi soir sur TF1 et France 2

Alors que la situation sanitaire se dégrade, le président de la République a choisi les deux présentateurs des 20 Heures Anne-Sophie Lapix et Gilles Bouleau pour faire des annonces mercredi à 19h55.

 Emmanuel Macron accordera une interview à TF1 et France 2 ce mercredi 14 octobre, à 19h55.
Emmanuel Macron accordera une interview à TF1 et France 2 ce mercredi 14 octobre, à 19h55. LP/Aurélie Audureau

Simple allocution ? Intervention sur une seule chaîne ou multidiffusion ? L'Elysée a envisagé plusieurs scénarios ces derniers jours pour une prise de parole présidentielle. Les chaînes se sont organisées et se tenaient prêtes en attendant le choix du chef de l'Etat. Après un week-end de réflexion, Emmanuel Macron a tranché : il accordera une interview à TF1 et France 2 ce mercredi 14 octobre, à 19h55. Il répondra en direct de l'Elysée aux questions d'Anne-Sophie Lapix et de Gilles Bouleau, les titulaires des journaux du soir de France 2 et de TF1. L'interview sera diffusée simultanément sur LCI, Franceinfo et TV5 Monde.

Alors que la situation sanitaire se dégrade, avec le passage de Toulouse et Montpellier en zone d'alerte maximale, après Paris, Aix-Marseille, Lyon, Grenoble, Saint-Etienne, Lille et la Guadeloupe, le président de la République sera interrogé sur cette seconde vague de Covid-19, ainsi que sur la situation économique du pays, également très affectée par le coronavirus.

En direct de Saint-Martin-Vésubie le 7 octobre

Ce sera la deuxième interview en une semaine. Mercredi dernier, le chef de l'Etat avait répondu en direct dans le 20 Heures aux journalistes Marie Chantrait de TF1 et Jeff Wittenberg de France 2. Mais il s'agissait d'un entretien mono-thématique, réalisé en direct de Saint-Martin-Vésubie, un des villages des Alpes-Maritimes sinistrés par les intempéries, pour parler exclusivement des conséquences de la tempête Alex.

Le 14 juillet, le président avait choisi le duo inédit Léa Salamé/Gilles Bouleau pour le retour de l'interview traditionnelle. L'option Anne-Claire Coudray n'avait pas été retenue, ni celle de Laurent Delahousse. Tout comme Anne-Sophie Lapix, qui était déjà en congé. Après avoir accordé un entretien à la presse régionale (dont Le Parisien), l'hôte de l'Elysée avait répondu en direct aux questions des journalistes de TF1 et du service public, une fois le défilé des Champs-Elysées terminé.

VIDÉO. Deuxième vague : « Le reconfinement généralisé doit être évité », alerte Castex

Pendant tout le confinement, Emmanuel Macron avait préféré s'exprimer lors d'allocutions solennelles qui ont battu des records historiques d'audiences, e n rassemblant jusqu'à 36,7 millions de Français.