Barbara Pompili, si seule

CHRONIQUE. La ministre de la Transition écologique, en réagissant vivement aux propos de ses collègues sur les menus sans viande à Lyon, a voulu se réconcilier avec les défenseurs de l’environnement avant l’examen de la loi Climat.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Rosalie Lucas, cheffe de service adjointe au service politique du Parisien-Aujourd’hui en France.
Rosalie Lucas, cheffe de service adjointe au service politique du Parisien-Aujourd’hui en France. LP

La polémique semblait servie sur un plateau. Pour Barbara Pompili, le débat sur le menu unique sans viande instauré le temps du Covid-19 dans les cantines scolaires lyonnaises est tombé à pic. Elle doit en effet défendre dans les jours prochains le projet de loi Climat et résilience à l'Assemblée nationale. Or, pour l'instant, ce texte est fortement critiqué par les ONG environnementales et par les écologistes qui ne le jugent pas assez ambitieux. Et la ministre de la Transition écologique est dans la foulée accusée de n'être qu'une caution verte au sein du gouvernement.

En s'opposant lundi aux quatre ministres, dont Gérald Darmanin et Julien Denormandie, qui avaient dénoncé la mesure du maire EELV de Lyon Grégory Doucet, Barbara Pompili tente d'envoyer des signaux à ces ONG et aux écologistes. « Elle veut montrer qu'elle résiste et qu'elle est restée écolo », résume un ancien d'EELV, comme elle.

Mais ses mots durs contre les autres ministres et leur « débat préhistorique » ont créé une forte cacophonie dans la majorité. Alors qu'on la disait déjà isolée au sein du gouvernement, elle s'est mis à dos quatre collègues et plusieurs députés. « Il faut se parler avant de parler de façon intempestive », grince un ministre, agacé, comme d'autres, par cet épisode. Barbara Pompili ressort fragilisée au sein du gouvernement. Et à entendre mardi, sur les plateaux, le patron d'EELV Julien Bayou taper sur les propos de Gérald Darmanin et défendre Grégory Doucet, sans jamais apporter un mot de soutien à Barbara Pompili, il n'est même pas sûr que l'épisode l'ait réconciliée avec les siens.