Voiture tombée dans la Seine à Paris : la jeune conductrice et un passager décédés

Samedi matin, à l’aube, une voiture est tombée dans la Seine avec quatre jeunes à bord. L’un avait réussi à sortir, les trois autres avaient été repêchés par les plongeurs de la Brigade fluviale dans un état critique.

 Ce week-end, un véhicule est tombé dans la Seine, face à la tour Eiffel. Les plongeurs de la Brigade fluviale sont intervenus très vite mais la conductrice et ses passagers arrière étaient déjà en arrêt cardio-respiratoire.
Ce week-end, un véhicule est tombé dans la Seine, face à la tour Eiffel. Les plongeurs de la Brigade fluviale sont intervenus très vite mais la conductrice et ses passagers arrière étaient déjà en arrêt cardio-respiratoire. BSPP/K.Ply

La jeune femme et l'un de ses amis n'ont pas survécu. La conductrice de 28 ans qui a basculé en voiture dans la Seine samedi au petit matin, au port Debilly, sous le pont d'Iéna (16e) avec à bord trois amis, est décédée.

Un des passagers arrière est lui aussi décédé dimanche soir à l'hôpital Georges-Pompidou, où il avait été admis en réanimation avec un pronostic vital réservé. L'autre serait toujours entre la vie et la mort. Coincés à l'arrière dans cette Fiat 500 trois portes, ils avaient été extraits, en arrêt cardiaque, par les plongeurs de la Brigade fluviale.

Le passager avant avait pu, lui, s'extraire indemne du véhicule.

Le drame a eu lieu à 6h15 du matin samedi. La conductrice qui s'était aventurée avec ses amis au sortir d'une fête, au port Debilly, pourtant interdit d'accès, aurait tenté de faire demi-tour sur ce quai très étroit. «Nous avions tous consommé de l'alcool et du cannabis», a confié le rescapé à la police. La Fiat a heurté un bollard, une borne d'amarrage pour les bateaux, puis basculé dans la Seine.

Sauvé par les habitants d'une péniche

Les cris de panique du jeune homme, réfugié sur le toit de la voiture qui coulait avec ses amis à l'intérieur, ont réveillé une famille qui dormait dans sa péniche, amarrée rive droite, au port Debilly, face à la tour Eiffel. Laquelle famille a appelé les secours et lancé une bouée au passager pour ensuite le tracter jusqu'au quai et le sortir de l'eau vivant.

Les victimes ont été remontées en 7 minutes dans une eau vaseuse et froide. BSPP/K.Ply
Les victimes ont été remontées en 7 minutes dans une eau vaseuse et froide. BSPP/K.Ply  

Les policiers de la Brigade fluviale et les pompiers plongeurs ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour sauver ses trois amis, intervenant rapidement dans le noir et dans une eau vaseuse à 18°C où la visibilité est d'un mètre maximum en profondeur.

Il n'a fallu que sept minutes aux hommes grenouilles de la fluviale pour les sortir de la voiture sous l'eau.

En arrêt cardio-respiratoire, les victimes ont été soignées puis transportées par les pompiers dans les services de réanimation de trois hôpitaux parisiens avec un pronostic vital engagé.

L'enquête, confiée au STJA (Service de traitement judiciaire des accidents) de la préfecture de police, se poursuit.