Paris : les musées municipaux vous font découvrir l’art en 26 conférences

Pour la 3e année, les directeurs et les conservateurs des 12 musées de la Ville de Paris présentent un programme de cours d’histoire de l’art… Au Petit Palais ou en ligne et vous invitent à découvrir les collections

 Les conférences au Petit Palais n’accueilleront que 91 personnes au lieu de 182. Mais les Parisiens pourront assister aux interventions à distance.
Les conférences au Petit Palais n’accueilleront que 91 personnes au lieu de 182. Mais les Parisiens pourront assister aux interventions à distance. Musées de Paris

L'auditorium du Petit Palais ne pourra pas faire salle comble, ce jeudi, comme pour les deux premières éditions des Paris de l'Art, ce cycle de conférences (payantes) sur l'histoire de l'art à travers le temps et à la découverte de Paris. Conditions sanitaires obligent, seules 91 personnes pourront assister en direct à chacune des 26 conférences prévues au Petits Palais. « Mais pour la première fois, nous allons proposer au plus grand nombre, Parisiens ou non, ces interventions d'1 h 30 en ligne et en streaming », annonce Lise Mész, directrice adjointe des collections et de la recherche à Paris-Musées.

Au cœur des métiers des musées

La Ville de Paris ne compte pas moins de douze musées et cinquante conservateurs. « C'est sur cette base que nous organisons notre programmation. Nous demandons aux directeurs des musées, aux conservateurs du patrimoine ou aux responsables de collection de venir parler des œuvres d'art qu'ils ont acquises pour la Ville ou qu'ils ont restaurées. Ils sont au cœur des métiers. Ils sont les mieux placés pour présenter les clés de compréhension de l'histoire de l'art et des courants artistiques de la capitale, au fil du temps », estime Lise Mész.

Lise Mész, directrice adjointe des collections, lance la 3e édition des conférences sur l’art et la culture à Paris.LP/Eric Le Mitouard.
Lise Mész, directrice adjointe des collections, lance la 3e édition des conférences sur l’art et la culture à Paris.LP/Eric Le Mitouard.  

Le principe de ce cycle Paris de l'Art repose sur la présentation chronologique - de l'antiquité, avec la responsable des Antiques du Petit palais, aux céramiques et l'art contemporain, avec un commissaire d'exposition du musée d'art moderne de Paris - mais aussi, sur la richesse du million d'œuvres d'art détenues par la capitale dans ses réserves.

Neuf des douze musées de la Ville de Paris ont bénéficié, lors du premier mandat d'Anne Hidalgo, d'un vaste plan de rénovation pour un budget de 80 millions d'euros. La maison Balzac a désormais une nouvelle accessibilité, le musée de la Libération a été totalement revu. Le Musée d'art Moderne a été en grande parti remanié. Galliera, le musée de la mode, a doublé ses surfaces et vient de rouvrir avec l'exposition Chanel. La crypte archéologique a profité de nouveaux éclairages et reçois ses clients depuis septembre et Cernuschi a été totalement restauré et repensé. Seuls la maison de Victor Hugo n'ouvrira qu'en novembre et le musée Carnavalet-d'histoire de Paris, ouvrira en mars. « C'est donc aussi l'occasion de dire aux amateurs d'art de retourner dans nos musées, de redécouvrir nos accrochages », insiste la représentante de Paris-Musée. Paris, en plus, a décidé depuis longtemps d'ouvrir gratuitement, à tous, ses collections permanentes.

L'antiquité, la mode, les tempêtes, Cartier-Bresson…

« Avec Galliera, nous proposons cette année de nombreuses conférences sur la mode. Nous jonglons aussi avec les expositions prévues dans l'année, avec le thème des tempêtes romantiques, présenté par la directrice du musée de la vie Romantique, ou les photos de Paris de Cartier Bresson, qui sera la première exposition à l'ouverture de Carnavalet », souligne encore Lise Mész, tant les thèmes des conférences sont riches et variés.

Deux jours par semaine, le jeudi à 15h30 (davantage destiné aux retraités) et le vendredi à 18h30, (horaire qui attire les actifs et les étudiants), selon le rythme de l'année scolaire, à partir de ce jeudi et jusqu'au 25 juin 2021, la découverte de Paris et de son univers culturel est ainsi brassé. « C'est à chaque fois d'un haut niveau pédagogique, affirment les organisateurs. Mais nous voulons que cela soit accessible au grand public, avec des présentations adaptées à tous ».

La salle de l'auditorium sera donc à demi vide. Mais trois jours après les captations des conférences, il sera possible – sur abonnement — de visionner en ligne et même en streaming jusqu'en 2022 l'ensemble des 26 conférences.

Programme et inscriptions sur www.parismusées.paris.fr, rubrique « Les Paris de l'Art », avec au choix, l'abonnement sur place à 260 € les 26 conférences, soit 10 € pour chacune ou en ligne à 130 €.