Paris donne la place aux femmes sur les terrains de sport

La Ville et le comité d’organisation des Jeux dévoilent 14 projets de sport au féminin, aidés à hauteur de 100 000 € pour promouvoir l’utilisation de terrains souvent occupés par les hommes.

 Les projets lauréats font la part belle au basket, ainsi qu’au football au féminin.
Les projets lauréats font la part belle au basket, ainsi qu’au football au féminin.  Fiba

Des terrains de foot ou de basket trop souvent monopolisés par les garçons, des sites sportifs en accès libre généralement beaucoup plus fréquentés par les hommes… le sport est bien un domaine dans lequel la parité prend un coup de mou : alors que les femmes représentent 53 % de la population, elles ne sont plus qu'un petit 15 %, au mieux, à utiliser les sites sportifs en accès libre de la capitale, souligne la Ville.

Rééquiliber la balance est le défi du programme « Paris Sportives » de la Ville de Paris, qui dévoilera ce lundi les 14 lauréats d'un appel à projets lancé avec Paris 2024, afin de « favoriser la pratique sportive des femmes dans l'espace public », ainsi que présente Hélène Bidard, adjointe à la maire de Paris chargée de l'égalité femmes-hommes, de la jeunesse et de l'éducation populaire.

Encourager le sport des Parisiennes

« Nous souhaitons encourager et accompagner le sport des Parisiennes pour leur émancipation et pour la mixité dans la ville »,milite l'élue en présentant ce programme financé à hauteur de 100 000 € par la Ville de Paris et Paris 2024. « L'opportunité d'accueillir les Jeux olympiques à Paris en 2024 doit permettre l'accélération vers un rééquilibrage nécessaire de la pratique sportive, particulièrement sur les terrains en accès libre de la capitale », invite-t-elle. Le sport comme levier d'émancipation.

En avant-première, voici les clubs et association heureux élus de ces « Paris Sportives », qui participeront en janvier et février prochains à des ateliers, avant le début des activités sportives en avril, jusqu'en novembre 2021.

• Panaboyz United, du football à destination de 50 jeunes filles de 6 à 14 ans, sur le terrain d'éducation physique (TEP) Luquet (XXe).

• Paris Lady Basket, pour des animations hebdomadaires basket-ball sur le terrain Meurice (XXe) et des ateliers éducatifs autour de l'égalité femmes-hommes pour 150 adolescentes et jeunes adultes.

• La Domremy Basket 13, pour 3 séances hebdomadaires de basket-ball à destination de 40 adolescentes sur le TEP Bourneville (XIIIe).

• Maison 13 Solidaire pour 3 séances hebdomadaires de football et basket-ball pour 50 jeunes filles et femmes du centre social sur les TEP Charles Trenet et Robert-Bajac (XIIIe).

• Amunanti, pour des cours collectifs et de la boxe sur les TEP Chapelle Charbon et Chapelle International (XVIIIe) pour 140 femmes pendant les vacances scolaires.

• Cultures sur Cour, pour une séance hebdomadaire de football/basket-ball sur le TEP Poissonniers (XVIIIe) et des tournois pendant les vacances scolaires, pour 30 jeunes filles de 11 à 18 ans.

• Socios Solidaires pour des jeux hebdomadaires autour du football et du basket-ball à destination de 100 jeunes filles et femmes, sur le TEP Marcel-Sembat (XVIIIe).

• Ladies & Basketball pour deux sessions de basket-ball par semaine sur 4 TEP du Xe, XVIIIe, XIXe et XXe, pour 400 femmes au total.

• Sport dans la Ville, pour une session mensuelle de handball sur le TEP Archereau (XIXe) et 2 journées découvertes avec des sportives de haut niveau pour 40 filles et jeunes femmes de 6 à 18 ans.

• Tu Vis Tu Dis, pour des séances hebdomadaires et un tournoi mixte sur 6 TEP parisiens, pour plusieurs centaines de jeunes filles et adolescentes.

• Union Sportive de Charonne, pour une séance de basket-ball hebdomadaire et 4 tournois l'été aux TEP des Haies (XXe) et Philippe-Auguste (XIe).

• Paris Basket 15, pour une séance hebdomadaire l'année et deux l'été autour de 4 sports (basket, boxe, danse et double dutch) au Playground Paris 14 (XIVe) et TEP du Docteur-Calmette (XVe).

• Paris 13 Atletico, pour 5 séances hebdomadaires de football sur les TEP Charles-Moureu, Dunois et Docteur Laurent (XIIIe) pour 60 filles.

• Eiffel Basket Club, pour des séances de basket hebdomadaires pour une centaine de jeunes filles et adultes aux TEP Croix Nivert et Mourlon (XVe).