Paris : craquez, c’est pour la bonne cause d’Octobre rose

A l’occasion du mois de prévention du cancer du sein, chaque produit rose acheté chez Camille et Florentine permet de verser 1 € à la Ligue contre le cancer.

 Rue de la Jonquière (XVIIe) vendredi. Camille (à gauche) et Florentine mettent du rose dans leurs pains et pâtisseries, et reversent 1 € à la ligue contre le cancer pour chaque produit rose acheté dans leur boulangerie artisanale.
Rue de la Jonquière (XVIIe) vendredi. Camille (à gauche) et Florentine mettent du rose dans leurs pains et pâtisseries, et reversent 1 € à la ligue contre le cancer pour chaque produit rose acheté dans leur boulangerie artisanale. LP/Elodie Soulié

Un pain de mie moelleux d'un rose pâle insolite… mais délicieusement framboisé, une baguette tournée comme un ruban, des chouquettes parsemées de pralines plutôt que de l'habituel sucre Candy, des éclairs aux framboises, des roulés aux fruits rouges et même, pour les becs plus salés, un sandwich à la crème de betterave et chèvre frais ! Le rose est mis et chaque produit rose acheté apportera 1 € à la Ligue contre le cancer, durant tout ce mois d'octobre dans la petite boulangerie de Camille et Florentine, rue de la Jonquière (XVIIe).

Les deux jeunes femmes participent à leur façon au mois de prévention du cancer du sein. Et leur façon, c'est les mains dans la pâte, bien avant l'aube dans le fournil de la boulangerie où ces ex-ingénieures agronomes, amies depuis leur Grande école, ont changé de vie il y a une dizaine d'années. En l'espace de quatre jours, elles ont déjà collecté 326€.

Deux reconversions

Chacune de son côté avait travaillé pour de grands groupes, toutes deux voulaient « retrouver de vraies valeurs », peu compatibles avec l'agroalimentaire version « agribusiness ». L'une rêvait de créer son entreprise, l'autre de faire du bon pain, toutes deux ont passé le CAP de boulangerie et ont créé la maison Basso (*), «un alliage de nos deux noms », précise Camille. Farines labellisées, levain naturel, ce qu'il faut de tradition et de créativité dans la gamme 100 % maison, des événements thématiques comme du pain à la bière lors de la Saint Patrick… Le duo s'est vite fait un nom dans ce coin du XVIIe.

Réunir au moins 1 000€

A l'occasion d'Octobre Rose, elles ont décidé d'ajouter l'utile au purement festif. « Tous les ans je me disais que ce serait bien d'accompagner cette opération, explique Camille. Nous sommes deux femmes, c'est une cause qui nous touche aussi parce que nous avons, parmi nos amis, des femmes concernées par le cancer. Sensibiliser les gens à travers quelque chose qui leur fait plaisir, du bon pain ou un bon gâteau, c'est plutôt festif! » Camille et Florentine espèrent réunir « au moins 1 000 € » pour la Ligue contre le cancer. Craquer pour leur entremets rhubarbe-fraise ou leur flan maison à la framboise, n'est plus péché de gourmandises mais œuvre de bienfaisance.

(*) 49, rue de la Jonquière (XVIIe), tous les jours sauf dimanche, de 7 heures à 20h30.