Paris : coup de filet contre un réseau de cambrioleurs présumés

Selon nos informations, sept personnes soupçonnées d’avoir commis 72 cambriolages ont été interpellées mardi dans le XIIe arrondissement de la capitale.

 Illustration. Les suspects seraient impliqués dans une série de 72 cambriolages, à Paris et en petite couronne.
Illustration. Les suspects seraient impliqués dans une série de 72 cambriolages, à Paris et en petite couronne. AFP

Un nouveau réseau de cambrioleurs présumés vient d'être mis au jour dans le XIIe arrondissement de Paris. Selon nos informations, sept interpellations ont été menées simultanément, mardi matin à l'aube, par la sûreté territoriale dans cet arrondissement.

Les personnes visées par ce coup de filet ont été placées en garde à vue. Elles sont soupçonnées d'être impliquées dans plus de 70 cambriolages, menés à Paris et en petite couronne.

Le groupe anticambriolage de la sûreté territoriale a été mis sur leurs traces en démantelant, en octobre dernier, un réseau de fabrication et d'écoulement de badges d'accès falsifiés à de nombreux immeubles. « Les policiers se sont intéressés aux clients de ces trafiquants, espérant y trouver d'éventuels cambrioleurs », résume une source proche de l'enquête.

Une enquête minutieuse

Une intuition payante. L'attention des enquêteurs se porte rapidement sur un mineur, bien connu des services de police. Les recherches téléphoniques permettent d'identifier six autres suspects, âgés de 16 à 18 ans, avec lequel ce jeune homme est régulièrement en contact.

Ces sept jeunes gens ont deux points communs : ils sont tous originaires du même secteur du XIIe arrondissement et sont connus pour des cambriolages - plusieurs dizaines de faits à leur actif.

Un minutieux travail d'enquête est alors mis en œuvre, mêlant moyens de police technique scientifique, étude de la téléphonie et exploitation des images de vidéoprotection. En recoupant ces données avec celles contenues dans les plaintes de victimes de cambriolage, les policiers parviennent à retracer l'activité délinquante présumée des suspects.

Six cambriolages par mois

Entre octobre 2019 et octobre 2020, le groupe aurait ainsi perpétré 70 cambriolages à Paris, et deux en petite couronne (à Saint-Denis et Boulogne-Billancourt). Soit six vols par effraction par mois en moyenne.

« Les mis en cause ne montaient pas tous au cambriolage en même temps. Ils passaient à l'acte par petits groupes, au gré des disponibilités de chacun », souligne un proche de l'enquête.

Newsletter Un tour de l'actualité à Paris et en IDF
L'essentiel du 75
Toutes les newsletters

Les « monte-en-l'air » présumés auraient principalement fait main basse sur du matériel multimédia, des bijoux et des vêtements de marque. Montant estimé du butin global : 500 000 euros.

Ce vaste coup de filet a été mené un an après le démantèlement d'un autre réseau de onze mineurs, originaires du XIIe arrondissement également, soupçonnés d'avoir commis pas moins de 136 cambriolages dans la capitale.