Ile-de-France : les établissements scolaires, bombes à retardement de la seconde vague de Covid

D’après plusieurs indicateurs, le nombre de foyers de contamination a fait un bond dans les milieux scolaires et universitaires d’Ile-de-France.

 Paris , France, le 1er septembre 2020. Rentrée scolaire au collège Rognoni, Paris Ve, pour les élèves de 6eA, en plein regain de la pandémie du Coronavirus ou COVID-19. Gel hydroalcollique masque et gestes barrière sont obligatoires.
Paris , France, le 1er septembre 2020. Rentrée scolaire au collège Rognoni, Paris Ve, pour les élèves de 6eA, en plein regain de la pandémie du Coronavirus ou COVID-19. Gel hydroalcollique masque et gestes barrière sont obligatoires. LP / Olivier Corsan

Si les clusters* affectent principalement les entreprises privées et publiques (29,1% des clusters répertoriés depuis le mois de mai) comme le relève Santé publique France dans son bulletin épidémiologique régional du 24 septembre, ils ont fait un bond dans le milieu scolaire et universitaire en septembre.

75 % des clusters à Paris issus d'établissements scolaires

Un fait somme toute assez logique puisque avant l'été, la reprise du chemin des cours n'avait finalement été que très partielle.

Ile-de-France  : les établissements scolaires, bombes à retardement de la seconde vague de Covid

Mais le nombre de foyers apparus dans les établissements scolaires ces 4 dernières semaines à de quoi tout de même inquiéter pour les semaines à venir. 79 clusters ont ainsi été recensés depuis la rentrée de septembre, soit 46 % des nouveaux clusters du mois. En tête : 30 foyers recensés à Paris, 14 dans les Hauts-de-Seine, 13 en Seine-Saint-Denis, 10 dans le Val-de-Marne. Parmi tous les clusters recensés ces derniers jours dans la capitale, près de 75% sont issus d'établissements scolaires.

Alors même que le protocole sanitaire a été allégé au sein des établissements de l'Education Nationale la semaine dernière. «Lorsqu'une maîtresse ou un professeur est positif, l'Education Nationale ne fait même pas dépister l'ensemble de l'équipe éducative de l'établissement! », s'étonne Anne Souyris, adjointe à la maire de Paris en charge de la santé.

VIDEO. Amphis bondés à la fac : à la Sorbonne, des étudiants déjà inquiets

Interrogé, le Rectorat de Paris se borne à transmettre ses données sur les 7 derniers jours : 0 établissements fermés, 18 classes fermées sur un total de 14013 classes (soit 0,13%), 414 enfants confirmés positifs au Covid (soit 0,12% de la totalité des élèves) et 93 membres de personnel touchés par le virus sur un total de 31 160 personnes (soit 0,3%).

(* au moins 3 cas confirmés de Covid 19 dans une période de 7 jours et qui appartient à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement)