Oise : «Pigeon Pigeon», le petit jeu de société qui monte

Avec son premier jeu de société lancé fin 2019, «Pigeon Pigeon», Rémy Wannebroucq, un habitant de Chantilly, rencontre un succès inattendu. En 2020, il en a écoulé 26000 exemplaires !

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Chantilly. Rémy Wannebroucq s’est lancé en autodidacte pour son premier jeu, «Pigeon Pigeon».
Chantilly. Rémy Wannebroucq s’est lancé en autodidacte pour son premier jeu, «Pigeon Pigeon». LP/Simon Gourru

C'est un peu au culot que Rémy Wannebroucq a lancé son jeu de bluff. En 2019, cet habitant de Chantilly (Oise) quitte son poste de directeur d'un Decathlon du Val-d'Oise pour se lancer dans l'entrepreneuriat. Sans idée précise, il se donne d'abord quelques mois pour développer un autre projet qui lui tient à cœur. Celui de « Pigeon Pigeon », un jeu où il faut trouver la bonne réponse au milieu de fausses informations inventées par l'équipe adverse.

Moins de deux ans plus tard, le jeu cartonne. En 2020, c'est 26000 exemplaires qui se sont arrachés. « Je m'attendais à faire cela le temps de trouver quelque chose de plus sérieux. Devant le résultat, c'est finalement devenu mon activité principale, sourit-il. 2020 a été une année pourrie pour beaucoup, moi ça a plutôt été un grand bonheur. »

Pénalisé par la fermeture de l'imprimeur pendant le confinement

Les 3000 premiers « Pigeon Pigeon » se sont écoulés en moins de deux mois, fin 2019, avant même la période de Noël. « C'était une excellente surprise, se réjouit encore le trentenaire. Ça m'a permis d'avoir plus de retours et de pouvoir apporter quelques perfectionnements lors de la première réédition. » Une deuxième réédition verra même le jour fin 2020, elle aussi en rupture de stock avant les fêtes.

Mais alors que le premier confinement renforce l'attrait du public pour les jeux de société, « Pigeon Pigeon » rate le coche. « Avec la fermeture de mon imprimeur, je n'ai pu récupérer les stocks que fin avril. » Qu'importe, le succès est là, notamment grâce au réseau de revendeurs développé par le jeune créateur.

«Pigeon Pigeon» se joue de 4 à 10 joueurs, à partir de 12 ans. DR
«Pigeon Pigeon» se joue de 4 à 10 joueurs, à partir de 12 ans. DR  

« Jusqu'ici, j'étais un peu amateur, les premières ventes m'ont permis de passer un cap. J'étais très loin d'imaginer ce succès. Je pensais faire des commandes ambitieuses mais à chaque fois, tout partait. »

Un sentiment qui peut être grisant, comme le confie Rémy. « C'est quand même assez dingue, je ne suis personne, je ne connais pas le milieu et je me retrouve dans les meilleures ventes Amazon, même si ce n'est pas représentatif du marché, c'est assez valorisant », savoure-t-il.

Une nouvelle version et une extension en avril

Alors qu'il a d'autres jeux en tête, il aimerait d'abord poursuivre ses efforts sur « Pigeon Pigeon ». « Une nouvelle version va sortir courant avril, plus une extension du premier. J'avais de plus en plus d'appels de personnes qui se disent arriver au bout du jeu car elles connaissent toutes les questions. Là, ce sont des cartes inédites, plus quelques améliorations pratiques. »

Il garde néanmoins les pieds sur terre. « Je suis encore loin des grands noms qui vendent plusieurs centaines de milliers d'exemplaires par an et je n'y arriverais peut-être jamais, tempère-t-il. Vendre, c'est super, mais le plus gratifiant reste le retour des utilisateurs. »

Newsletter L'essentiel du 60
Un tour de l'actualité de l'Oise et de l'IDF
Toutes les newsletters

Sur les sites d'achats, la quasi-majorité des commentaires sont élogieux et le jeu a même ses aficionados. « Un groupe d'amis est devenu fan, déroule Rémy Wannebroucq. Parmi eux, un couple attend un enfant et m'a demandé si je ne pouvais pas faire une carte spéciale pour annoncer la nouvelle lors d'une partie. C'est quand même sympa de se dire qu'un petit jeu a pris tant d'importance pour certains. »

«Pigeon Pigeon», de 4 à 10 joueurs, à partir de 12 ans, parties de 20 à 30 minutes. Tarif : 27 €. www.pigeonpigeon.fr