Oise : la jeune femme autiste retrouvée saine et sauve à Paris

Cette adulte de 29 ans a été retrouvée dans le métro parisien, ce dimanche. Elle avait quitté son domicile mercredi.

 Creil. Le soir de sa disparition, Fouleye avait pris un train en direction de Paris.
Creil. Le soir de sa disparition, Fouleye avait pris un train en direction de Paris.  LP/Simon Gourru

Immense soulagement pour sa famille et ses proches. Fouleye, la jeune femme autiste qui était portée disparue depuis mercredi dernier, a été retrouvée saine et sauve, ce dimanche, dans le métro à Paris. Elle a regagné son domicile de Nogent-sur-Oise en fin de journée. « On ne sait pas trop comment elle a fait mais elle a réussi à se débrouiller pendant cinq jours », souligne sa famille.

En début d'après-midi, ce dimanche, un appel au rassemblement devant la gare de Creil avait été lancé par ses proches pour reprendre et coordonner les recherches. Sur la base de plusieurs témoignages, sa famille souhaitait se concentrer sur les gares entre Creil et Paris. Le soir de sa disparition, Fouleye Traore, 29 ans, avait pris un train à Creil en direction de Paris, où elle a été vue à 21h56, après avoir quitté son domicile de Nogent-sur-Oise vers 21 heures.

Les enquêteurs ciblaient plutôt l'Ile de France

Les policiers et les gendarmes du département avaient été avisés de cette disparition. Le commissariat de Creil, en charge de l'enquête, avait immédiatement lancé un appel à témoins. De nombreux retours, plus ou moins contradictoires, situaient la jeune femme en plusieurs endroits différents comme Chantilly, Noyon, Verneuil-en-Halatte ou encore Grandvilliers. Mais les recherches ont plutôt pris la direction de la région parisienne, toujours à partir du fait de son départ en train depuis la gare de Creil.

La course contre la montre était lancée car comme le précisait son frère Brahim, « Fouleye a un âge mental de 6 ans ». La jeune femme était en outre partie sans son traitement.