Oise : chez Astérix, on fête Halloween malgré tout

Dans un contexte sanitaire rendu compliqué par le Covid-19, le site d’attractions met le paquet pour Halloween. Le Parc Saint-Paul et la Mer de Sable se mobilisent aussi.

 Plailly. Quelques animations, les nocturnes et les journées prolongées ont été annulées à cause du Covid. Mais il reste largement de quoi se faire peur au Parc Astérix !
Plailly. Quelques animations, les nocturnes et les journées prolongées ont été annulées à cause du Covid. Mais il reste largement de quoi se faire peur au Parc Astérix ! DR.

« Petit frisson » pour les plus jeunes, « Frayeur modérée » pour toute la famille et « Grosse terreur » pour les plus téméraires. Il faudra être attentif aux panneaux à partir de ce samedi au Parc Astérix. Le site d'attractions de Plailly passe à l'heure d'Halloween et lance sa nouvelle saison de « Peur sur le Parc » jusqu'au dimanche 1er novembre.

Malgré une année forcément « compliquée », comme le reconnaît son directeur général, Nicolas Kremer, les Gaulois résistent à la crise, forts d'un large et solide socle de fans, et limitent la casse avec une baisse de fréquentation de moins 30 % cet été.

«Le parc numéro 1 en France pour Halloween»

« C'est le parc numéro un en France sur Halloween. Au fil des années, l'offre pour cette période s'étoffe, avec des décors, des acteurs, des spectacles… » reconnaît Steven, qui fédère une communauté de 26 000 aficionados sur la page Facebook « Parc Astérix Fans ».

« Compte tenu du contexte, les nocturnes et journées prolongées ne pourront avoir lieu, précise la direction du site. Certaines animations ne permettant pas de respecter la distanciation comme Métamorphosis, le Défilé des Monstres ou encore La Foire aux 6 Trouilles, qui ne figureront pas au programme de cette année. »

Des maisons hantées qui portent bien leur nom

Il reste largement de quoi se faire peur ! « Pour ceux qui veulent frissonner, c'est l'endroit idéal. En tant que passionné, je viens surtout pour les animations et les maisons hantées plus que pour les attractions, contrairement à l'été. Il règne vraiment une ambiance particulière », confie Steven.

Le spécialiste valide notamment à 100 % la dernière des quatre maisons hantées, lancée l'année dernière, sur le thème des Catacombes. Éboulement, fosse commune, tunnel, cadavres… « D'une superficie de 300 m², elle est organisée autour de 14 salles dans lesquelles les visiteurs déambulent au gré des mauvaises surprises! » mettent en garde ses créateurs. L'animation est payante en supplément (5 €).

Certaines animations sont réservées à un public averti. DR
Certaines animations sont réservées à un public averti. DR  

Équipage perdu dans l'espace pour Mission Perdue (en 3D), momies folles et pharaons diaboliques pour La Colère d'Anubis, séance d'hypnose qui dégénère en cauchemar dans La Maison de la Peur… Il existe un Pass Peur à 25 €, en plus du billet d'entrée (de 39 € à 51 €), qui permet un accès rapide aux maisons hantées.

Pour les plus jeunes, qui veulent frémir en douceur, la Forêt d'Idéfix se pare d'inquiétants végétaux, la Nationale 7 emmène ses passagers sur le chemin des sorciers, des spectres tourbillonnent aux Chaudrons Infernaux, Le Picte propose un surprenant conte animé… « L'atmosphère est quand même plus adaptée à des ados qu'à des tout-petits. Après, tout dépend de ce qu'on cherche », souligne Steven.

Tous les parcs passent en mode frayeur

Le Parc Astérix n'est pas le seul dans l'Oise à jouer une partie de son année pendant ce mois d'octobre. Les deux autres grands parcs d'attractions du département se mettent aussi au parfum d'Halloween. « Plus de mille citrouilles, des fantômes et des sorcières accueilleront les plus courageux des visiteurs pour une journée ensorcelante », annonce-t-on au Parc Saint-Paul.

À Ermenonville, c'est le coup d'envoi de la quatrième saison de « L'épouvantable Mer de Sable ». Au programme : attractions métamorphosées comme Safaritrouille, Chikachocottes ou encore Trouille à Grande Vapeur, spectacle drôlement terrifiant « Dia de los muertos », concours de grimaces avec des monstres…

Plus de renseignements et réservations sur les sites parcasterix.fr, merdesable.fr et parcsaintpaul.fr.