Les règlements de comptes avaient fait deux morts dans l’Oise : quatre nouvelles interpellations

La semaine dernière, les enquêteurs ont arrêté quatre personnes suite aux décès, dans des circonstances violentes qui doivent encore être éclaircies, de deux jeunes du sud de l’Oise. Au total, 18 personnes ont été mises en examen.

 Au total, ce sont désormais 18 personnes qui sont mises en examen dans cette enquête menée par les gendarmes de la Section de recherche d’Amiens.
Au total, ce sont désormais 18 personnes qui sont mises en examen dans cette enquête menée par les gendarmes de la Section de recherche d’Amiens. LP/Simon Gourru

Dans cette affaire, la simple suspicion d'un vol de carte bleue aurait conduit au décès de deux hommes… Quatre nouvelles interpellations ont eu lieu dans le sud du département, en milieu de semaine dernière, dans l'affaire du décès de Wesley A., en septembre 2020, un dossier relié à la mort de Elijah B., quelques jours auparavant, sur l'autoroute A1.

Alors que 14 personnes avaient déjà été interpellées en décembre dernier, le procureur de la République, Jean-Baptiste Bladier, a annoncé ce lundi la mise en examen de quatre personnes supplémentaires pour enlèvement et séquestration suivis de mort, violences aggravées, extorsion ou non dénonciation de crime.

Cinq contrôles judiciaires et 13 détentions provisoires

Au total, ce sont désormais 18 personnes qui sont mises en examen dans cette enquête menée par les gendarmes de la Section de recherche d'Amiens. Cinq sont sous contrôle judiciaire, treize sont placées en détention provisoire.

Tout remonte au 24 septembre dernier. Aux alentours de 22h30, les secours sont alertés de la présence d'un corps sur l'A1, au niveau de Fontaine-Chaalis. Elijah B., 20 ans, originaire de Nogent-sur-Oise, vient d'être percuté par un poids lourd.

« Plus tôt dans la soirée, trois hommes étaient venus le chercher à Verneuil-en-Halatte, apparemment pour le ramener en Seine-Saint-Denis afin de discuter au sujet d'une affaire d'usurpation de carte bleue », détaille un gendarme.

Elijah B. a-t-il été poussé ? A-t-il tenté de s'échapper ?

Mais sur la route du 93, sans savoir si le jeune homme a paniqué et voulu sortir ou si les trois hommes l'ont poussé du véhicule, Elijah chute sur l'autoroute. Pour les trois passagers, il s'agit d'un suicide.

Les proches de la victime, décidés à ne pas en rester là, auraient donné rendez-vous aux trois hommes du côté de Chantilly, place Omer-Vallon. Deux seulement s'y rendront. C'est à ce moment que commencent, dans des circonstances qui restent à déterminer, « plusieurs séquences de violences ».

Tabassé, Wesley A. et décédé à l'hôpital

D'abord dans un bois de Chantilly, puis dans une cave de Nogent-sur-Oise, dans le quartier des Rochers. L'un des deux, roués de coup, sera abandonné devant le commissariat de Creil. L'autre, Wesley A., succombera à ses blessures à l'hôpital de Creil.

Newsletter L'essentiel du 60
Un tour de l'actualité de l'Oise et de l'IDF
Toutes les newsletters

Particularité du dossier, la quasi-totalité des mis en examens n'a pas d'antécédents judiciaires. « Il y a visiblement eu un phénomène d'entraînement dans lequel il y a des instigateurs et d'autres qui sont venus voir, commentait Jean-Baptiste Bladier en décembre. Reste à savoir qui a fait quoi. »