Les agents municipaux pèsent trop sur les finances de Nogent-sur-Oise

Un rapport de la chambre régionale des comptes épingle la gestion de la ville en matière de ressources humaines. Une analyse contestée par le maire.

 La masse salariale ainsi que les modes de recrutement d’une partie du personnel municipal ont attiré l’attention de la chambre régionale des comptes.
La masse salariale ainsi que les modes de recrutement d’une partie du personnel municipal ont attiré l’attention de la chambre régionale des comptes. LP/Simon Gourru

C'est un passage obligé souvent redouté par les élus communaux. Régulièrement, les finances municipales sont passées au crible par les magistrats de la Chambre Régionale des Comptes (CRC). Un exercice auquel s'est prêtée la ville de Nogent-sur-Oise (19 500 habitants) avec à la clé un rapport des juges de la CRC, discuté lors du dernier conseil municipal.

Comme souvent, en pareille circonstance, selon que l'on soit dans l'opposition ou la majorité municipale, les observations des magistrats ne sont pas perçues de la même façon. Là où l'élue d'opposition Gillian Roux (LR) voit « un rapport accablant » et où l'autre opposant Loïc Pen (PCF) indique « avoir rarement vu un rapport de la CRC aussi sévère », le maire Jean-François Dardenne (LREM) trouve le document « exagérément soupçonneux » et précise que « nous ne sommes pas dans un gouvernement des juges, qui n'ont pas à supplanter la libre gestion des collectivités ».

L'avenir financier de la collectivité inquiète les juges

Une réaction d'agacement qui s'explique par le fait que la CRC préconise un tour de vis budgétaire pour la commune, notamment pour mettre un frein à la masse salariale de la ville, qui menace les finances communales selon les juges. « La trajectoire financière de la collectivité se dégrade et ne pourra être soutenue à terme, écrivent les magistrats dans la synthèse du rapport. En effet, la masse salariale représente désormais 68 % des charges courantes et s'est accrue de près de 7,5 % depuis 2014. » Pour les villes de même dimension, la moyenne est de 59,5 % pour la part de la masse salariale

Des agents municipaux embauchés en trop grand nombre ?

Nogent serait-elle devenue trop gourmande en embauches d'agents municipaux? Jean-François Dardenne refuse la paternité de cette situation. « J'observe simplement que dans le rapport de la CRC de 2006, où nous n'étions pas aux affaires, les frais de personnel représentaient une proportion quasiment identique des charges courantes, avance le maire. Qu'on n'ait pas résorbé ce décrochage, d'accord mais qu'on ne vienne pas me l'imputer aujourd'hui. »

Nogent-sur-Oise compte 520 agents municipaux, un total conséquent que la CRC suggère de diminuer tout en soulevant « un faible taux d'encadrement et une forte prépondérance des agents de catégorie C ». Une tendance que Loïc Pen analyse comme « une fuite des cerveaux », avec une pénurie de cadres de catégorie A, également relevée par les juges, qui par ailleurs s'étonnent d'une équipe de direction très étoffée autour du maire. « Nous luttons contre la précarité et nous avons titularisé 31 agents », souligne le maire, qui ne comprend pas qu'on lui « reproche simultanément un manque de cadre A et une équipe de direction trop fournie ».

« C'est aussi pour ça qu'on paye des impôts »

A ces débats empreints d'une certaine technicité, les Nogentais semblent préférer juger sur pièces l'action des services municipaux. « Je ne vois pas comment on pourrait dire qu'il y a trop d'agents à la mairie, au contraire plus il y en a, plus on a de chances d'avoir un service public de qualité, analyse Gérard. C'est aussi pour ça qu'on paye des impôts ». « Je n'ai pas à me plaindre des services de la mairie, assure Christiane. A chaque fois que j'y suis allée pour demander un papier ou un renseignement, j'ai toujours été bien reçue. » Une satisfaction nuancée par Ahmet. « Pour leur nombre, je ne sais pas mais ils devraient être plus nombreux à s'occuper de la propreté et de la sécurité. On a plus besoin de policiers municipaux que d'une brigade covid qui rappelle aux gens de porter un masque. » La ville de Nogent s'est engagée à agir pour tenir compte des rappels au droit et des recommandations formulées par la CRC.