L’étonnant « hommage » au cerf poursuivi à Chantilly

Karima Delli, députée européenne écologiste viendra ce jeudi déposer un bouquet de fleurs en hommage au cerf poursuivi la semaine passée. L’élue souhaite aussi lancer un référendum régional contre la chasse à courre.

 Chantilly, mardi 12 janvier 2021. Un cerf s’est retrouvé bloqué sur les rails de la gare après avoir été poursuivi par un équipage de chasse à courre.
Chantilly, mardi 12 janvier 2021. Un cerf s’est retrouvé bloqué sur les rails de la gare après avoir été poursuivi par un équipage de chasse à courre. DR

« Un hommage au cerf inconnu ». Ce sera l'objet du déplacement de la députée européenne Karima Delli (EELV) ce jeudi matin à Chantilly. L'élue compte déposer symboliquement un bouquet de fleurs en gare de Chantilly, pour l'animal qui s'était réfugié sur les voies le mardi 12 janvier après-midi, après avoir été poursuivi par un équipage de chasse à courre. Un incident qui avait entraîné la coupure totale du trafic ferroviaire pendant trois heures entre Paris et Creil, le temps pour les forces de l'ordre d'endormir l'animal et de veiller à son retour en forêt.

« Cet incident est la goutte qui fait déborder le vase »

Le lendemain, la SNCF a déposé plainte contre X pour cette intrusion sur les voies et l'interruption de la circulation, tandis que les images du cerf, poursuivi par quelques chiens en plein Chantilly jusqu'à la gare, ont suscité une vague de protestations. Sans oublier la colère des usagers du train, bloqués dans des rames ou en gare à Paris, en raison de cet incident.

« Karima Delli est opposée depuis toujours à la chasse à courre, qu'elle considère comme de la maltraitance animale, explique l'entourage de la députée européenne. Cet incident à Chantilly est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase et elle en profitera pour proposer un référendum régional contre la chasse à courre. » Un projet accueilli favorablement par les membres de l'association AVA (Abolissons la Vénerie Aujourd'hui), qui accompagneront ce jeudi Karima Delli.

L'initiative ne sera sans doute pas perçue de la même manière du côté des veneurs, dont l'équipage du Rallye des Trois Forêts, en cause dans la poursuite du cerf, a présenté ses excuses pour la gêne occasionnée. Depuis l'incident, les veneurs se font plutôt discrets et n'ont pas réagi à la venue de la députée européenne.