A Compiègne, les trafics restent une priorité pour la nouvelle procureure

 Compiègne, ce mercredi. Virginie Girard, procureure, a pris officiellement ses fonctions au parquet du tribunal de grande instance de Compiègne.
Compiègne, ce mercredi. Virginie Girard, procureure, a pris officiellement ses fonctions au parquet du tribunal de grande instance de Compiègne.  LP/J.B.

L'audience solennelle de rentrée, ce mercredi au tribunal de Compiègne, a permis à Virginie Girard, nouvelle procureure, de prendre officiellement ses fonctions. Précédemment en poste à la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy (Meurthe-et-Moselle), la magistrate est également passée par celle de Lille (qui inclut la Picardie). Ce qui fait d'elle une spécialiste, à la fois du secteur et de la lutte contre la criminalité organisée. Des compétences qui lui seront utiles « contre les trafics de stupéfiants, l'économie souterraine, les violences et logiques de territoire ». Virginie Girard a également insisté sur l'importance de développer « des actions en matière de prise en charge et de suivi médico-psychologique des personnes toxicomanes, corollaire indispensable à la répression qui doit s'abattre sur les auteurs des trafics ».