Bricolage, petits travaux... Grâce à Itinér’air, les locataires en difficulté ne sont pas seuls dans l’Oise

Les habitants peuvent bénéficier de l’aide financière et des conseils d’Itinér’air, une association d’insertion beauvaisienne. Dans un nouvel atelier, spécialement aménagé pour les cours de bricolage, ils peuvent apprendre à peindre ou réparer une chasse d’eau, etc.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Beauvais, ce vendredi. L’association Itinér’air offre des cours de bricolage pour ses bénéficiaires afin qu’ils réalisent eux-mêmes certains travaux.
Beauvais, ce vendredi. L’association Itinér’air offre des cours de bricolage pour ses bénéficiaires afin qu’ils réalisent eux-mêmes certains travaux. LP/Patrick Caffin

Rouleau de peinture en main, Céline Froissart s'exerce à peindre une porte dans un atelier nouvellement aménagé dans un ancien garage en plein centre-ville de Beauvais. « Maintenant, je sais que je ne suis pas si nulle en peinture », lâche cette habitante de Breteuil, sous le regard d'Abdelouafi Chebbak, son « coach » en bricolage.

Si elle suit ce cours, c'est grâce à Itinér'air. Depuis 2015, l'association accompagne des bénéficiaires du RSA sur le chemin de l'insertion et propose une action « autoréhabilitation » visant à « diminuer le mal logement » et à se sentir « bien chez soi ».

150 personnes aidées chaque année

Une aide afin de pouvoir réaliser de petits travaux dans son logement dont bénéficient environ 150 personnes chaque année. Grâce au nouvel atelier, les futurs bricoleurs ont désormais la possibilité de se « former », ou plutôt de faire des tests avant de passer à leur propre domicile.

« Nous nous adressons à des personnes en difficultés financières et qui n'osent pas faire eux-mêmes, rappelle Margaux Iribamegaray, présidente d'Itinér'air. Environ 95 % de nos bénéficiaires sont locataires et les travaux concernés sont à leur charge. »

Un reste à charge compris entre 10 et 60 euros

Pour obtenir cette aide, ils doivent remplir des conditions de ressources et voir leur dossier validé par une commission du conseil départemental. « Ils participent dans une fourchette variant de 10 à 60 euros et nous leur livrons le matériel et leur prêtons des outils, précise la responsable. Ils peuvent préserver leur budget en évitant des dépenses inutiles ou en perdant leur caution. »

Céline Froissart coche toutes ces cases. « J'ai emménagé dans mon logement il y a un peu plus d'un an, indique-t-elle. Les murs sont dans un état lamentable mais je ne me voyais pas tout refaire toute seule et je n'avais pas les moyens de faire venir un peintre professionnel. »

«Cela m'a rassurée de me lancer sur des murs tests»

Céline peut donc s'entraîner dans le nouvel atelier beauvaisien. « Cela m'a rassurée de me lancer sur des murs tests, souligne-t-elle. Je savais que si je me trompais, je pouvais me rattraper. » Elle suit les conseils de son coach. « J'ai appris à préparer les murs, à bien tenir un pinceau, continue-t-elle. Il m'a aidé à choisir les bonnes peintures. Il s'est également rendu à mon domicile pour suivre l'avancée des travaux et me donner de nouveaux conseils le cas échéant. »

Salarié d'Itinér'air depuis le mois de septembre, Abdelouafi Chebbak s'est beaucoup investi dans la création de cet atelier de démonstration. « Il était important de trouver un local pour développer davantage l'action, souligne-t-il. J'ai trouvé un ancien garage inutilisé et je l'ai aménagé pour que les gens puissent apprendre les techniques simples mais indispensables à la réalisation de ces travaux. »

D'importants conseils sur la sécurité !

Un lavabo est ainsi disponible pour apprendre à changer un joint ou à déboucher un évier. Il y a aussi des toilettes pour changer une chasse d'eau, des murs martyrs, avec fausse porte et plafond, pour la peinture ou le papier peint.

« Je montre aussi comment poser des chevilles, protéger les prises électriques lorsqu'on pose du papier peint, démonter et remonter une poignée de porte », précise l'animateur technico-pédagogique qui délivre également des « conseils de sécurité pour monter sur une échelle ou un échafaudage. »

Newsletter L'essentiel du 60
Un tour de l'actualité de l'Oise et de l'IDF
Toutes les newsletters

Depuis l'ouverture de l'atelier, huit personnes sont venues suivre des cours pendant quatre ou cinq demi-journées. « On aimerait pouvoir proposer des cours collectifs dans l'atelier, annonce Margaux Iribamegaray. Nous pourrions établir un calendrier avec des rendez-vous hebdomadaires ou mensuels. Mais actuellement, les conditions sanitaires nous empêchent d'exploiter davantage ce nouvel outil pédagogique. »

Itinér'air «autoréhabilitation», 6 avenue Jean-Moulin à Beauvais. Tél. : 06.83.60.82.46.