Beauvais. : la boutique-école ouvre ce mardi au Jeu-de-Paume

Douze jeunes de 19 à 26 ans suivent une formation qualifiante de vendeur dans la boutique Skola, au centre commercial Jeu-de-Paume.

 Beauvais, vendredi. Derniers préparatifs avant l’ouverture de la boutique école Skola programmée ce mardi. Camille et Jessy, deux des onze stagiaires, posent les antivols.
Beauvais, vendredi. Derniers préparatifs avant l’ouverture de la boutique école Skola programmée ce mardi. Camille et Jessy, deux des onze stagiaires, posent les antivols. LP/Patrick Caffin

« Faites attention en posant les antivols, les tissus de la collection été sont fins et fragiles », lance Sandrine, vendeuse professionnelle et formatrice. Autour d'elle, les douze apprentis de Skola s'activent pour mettre en place les collections de prêt-à-porter. Ce mardi, ce sera le grand jour avec l'ouverture officielle de la boutique-école du centre commercial Jeu-de-Paume, à Beauvais.

Le projet lancé par les apprentis d'Auteuil en octobre devient donc réalité. Le concept : permettre à des jeunes éloignés de l'emploi de suivre une formation qualifiante. La boutique-école est scindée en deux : au fond, une salle de classe; devant, l'espace de vente classique. « Le matin, les apprentis suivent des cours théoriques, précise Catherine Quirin, responsable du projet. Neuf professionnels du centre commercial et trois de la chambre de commerce assurent les cours. L'après-midi est consacré aux techniques de vente avec des ateliers et un contact réel avec les clients. » L'expérience a déjà été menée à Marseille. Et 80 % de la promotion était ressortie avec un emploi à la clé.

Une formation de onze semaines

60 personnes avaient candidaté pour intégrer Skola. 40 se sont présentées devant les jurys de sélection. Au final, 12 jeunes Oisiens de 19 à 26 ans ont été retenus. Ils sont arrivés à Beauvais le 19 mars. Leur formation durera onze semaines et demie. Parmi eux, deux Beauvaisiens : Camille, 19 ans, et Jessy, 23 ans. « J'ai juste eu une petite expérience de vendeuse de chaussures et ça m'avait beaucoup plu, indique Camille. Quand j'ai eu connaissance de cette formation, je me suis dit que je ne devais pas rater cette chance de me perfectionner dans la vente et d'avoir un vrai diplôme. »

Après avoir été animateur puis salarié du BTP, Jessy a effectué un virage à 180 degrés avec cette formation. « J'ai arrêté l'école en 3e, explique-t-il. Mes quelques expériences professionnelles ne me plaisaient pas. J'aime le contact, les gens. Alors pourquoi pas la vente. Je pense que les jurés ont été convaincus par mon enthousiasme. »

Les douze apprentis vendeurs assurent avoir « déjà appris beaucoup de choses en techniques de vente et en merchandising ». Et tous n'attendent qu'une chose : « faire leurs premiers pas de vendeur face à de vrais clients ».

Ouvert du lundi au vendredi, de 12 heures à 20 heures. Et le samedi, de 10 heures à 20 heures.