Un mort, des routes fermées, des bateaux à la dérive… Le point sur les inondations

De fortes pluies ont touché le pays lundi et la vigilance orange est maintenue ce mardi soir dans plusieurs départements.

 Le niveau de l’Yerres a également monté, comme ici à Villeneuve-Saint-Georges.
Le niveau de l’Yerres a également monté, comme ici à Villeneuve-Saint-Georges. LP/Sylvain Deleuze

Un important épisode pluvieux a frappé le pays ce mardi et de nombreux dégâts ont été relevés. Ce mardi soir, Météo France maintient 17 départements en vigilance orange pour risque de crues (les Deux-Sèvres depuis ce mardi soir, 22 heures). Certains cours d'eau continuent de monter, et toutes les précautions doivent être prises pour les populations concernées.

Un mort dans le Lot

Les intempéries ont tué ce mardi. Une personne âgée est morte dans l'effondrement de sa maison dans le Lot après l'éboulement d'une falaise. La victime, âgée de 75 ans selon la Dépêche du Midi, résidait dans le village semi-troglodyte de Saint-Martin-Labouval. « Une unité spécialisée Sauvetage et déblaiement de l'Aveyron » a été dépêchée en renfort, précise le quotidien régional. L'opération de déblaiement a été rendue « particulièrement difficile par le volume rocheux tombé ». Près de 30m3 de rocher et de terre sont tombés sur la partie arrière de la maison d'une surface de 150m2, occasionnant d'importants dégâts.

Des établissements scolaires ont dû être évacués

Le pic de crue du Lot à Cahors était annoncé pour 17 heures. Dans la préfecture, « les niveaux des débordements dommageables pourraient être légèrement dépassés » à ce moment, selon Vigicrues. Les établissements scolaires des abords du Lot ont été évacués mardi matin, selon la préfecture. Tous les élèves domiciliés entre Cahors et Cajarc ont été évacués, afin de prévenir les difficultés de transport scolaire en fin de journée.

Dans le département voisin du Lot-et-Garonne, « la Garonne n'est plus franchissable entièrement qu'à Marmande et à Agen », a expliqué la préfecture. La montée des eaux et la coupure de ponts et d'axes routiers ont également entraîné la fermeture de sept écoles depuis lundi, à cause des difficultés d'accès, d'après la préfecture.

Des bateaux récupérés sur le Lot

Toujours dans le Lot, une quinzaine de bateaux s'est décrochée du port d'amarrage de Douelle. Une opération des sapeurs-pompiers était en cours pour les récupérer. Mais en fin d'après-midi, l'ensemble des ponts situés sur le Lot ont été inspectés et rouverts à la circulation hormis le pont de la Douve, à Luzech.

À Marmande, dans le nord de ce département, le pic de crue est d'ailleurs attendu mercredi à partir de la mi-journée, selon Vigicrues. Un peu plus en amont, à Tonneins, la Garonne a dépassé mardi la crue de janvier 2009 (9,04 m) et devait atteindre autour de 9,15 m en début de nuit.

Des dizaines de routes fermées

En aval, la petite ville de La Réole, en Gironde, a les pieds dans l'eau et la Garonne a dépassé le niveau de sa crue de mars 2006, franchissant les 8,50 m à la mi-journée. En aval, à Langon, le fleuve affichait une cote à 10,28 m mardi après-midi. Les crues ont entraîné la fermeture d'une vingtaine de routes dans le département de la Gironde et d'une cinquantaine dans le département voisin des Landes.

À Tartas, petite ville située entre Mont-de-Marsan et Dax, la Midouze est sortie de son lit pour la cinquième fois en un an, et pour la deuxième fois en un mois. Le 1er janvier, cet affluent de l'Adour avait atteint son plus haut niveau à Tartas depuis le XIXe siècle. L'étale est prévue pour mercredi.

Dans l'Aveyron, les intempéries ont causé l'effondrement de la chaussée sous la voie de chemin de fer à Aubin, rapporte Centre Presse. Le trafic SNCF a dû être interrompu et des cars de substitution ont été mis en place.

À Paris, on scrute le Zouave

Dans la capitale, des habitants s'arrêtaient en amont du pont de l'Alma pour photographier la statue du Zouave, un indicateur populaire mais imprécis des crues de la Seine depuis le XIXe siècle. Le niveau de l'eau dépassait 4,20m dans la capitale et devrait continuer d'augmenter.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

VIDÉO. Crue de la Seine : le fleuve déborde sur les quais de Paris