Tempête Alex : vigilance rouge pour les Alpes-Martimes, 13 départements en alerte orange

Alors que la Bretagne continue de subir des vents violents et des pluies abondantes, la perturbation remonte désormais par le Sud-Est.

 A près la Bretagne dans la nuit de jeudi à vendredi, la tempête Alex provoque désormais un épisode méditerranéen dans le Sud-Est.
A près la Bretagne dans la nuit de jeudi à vendredi, la tempête Alex provoque désormais un épisode méditerranéen dans le Sud-Est.  AFP/Loïc Venance

Annoncée depuis quelques jours, la tempête Alex est bien là. Durant la nuit de jeudi à vendredi, elle a déferlé sur toute la Bretagne, placée en vigilance dès jeudi matin. Une rafale record enregistrée à 186 km/h à Belle-Ile-en mer, une autre à 157 km/h à Groix ont même été enregistrées.

Si les pompiers ont multiplié les interventions dans la soirée puis la nuit et que des dégâts sont signalés çà et là (arbres renversés et toitures envolées), aucun blessé n'est à cette heure signalé. 80 000 personnes sont tout de même privées d'électricité.

Episode méditerranéen

Après une première partie de nuit en vigilance rouge où le département a été vigoureusement bousculé par la tempête Alex, le Morbihan est passé en orange vendredi à 3 heures du matin, puis en jaune à 6 heures, tandis que les vents violents continuaient malgré tout à sévir sur la région ouest, où seul les Côtes-d'Armor et le Finistère restent classés en vigilance orange par Météo France.

C'est désormais dans le Sud-Est que l'inquiétude est de mise, avec les Alpes-Martimes classées en vigilance rouge pour risque de pluie-inondation. Il s'agit d'un épisode méditerranéen lié à la tempête Alex.

Du Var à la Côte-d'or

Météo-France prévient que sur les Alpes-Maritimes, les cumuls de pluie attendus sur l'épisode sont de l'ordre de 100 à 150 mm sur de larges zones avec localement 250 à 300 mm. De forts orages avec de fortes rafales de vent pourront se produire.

Onze autres départements sont placés en vigilance orange (le Var, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, le Vaucluse, la Drôme, l'Isère, l'Ardèche, le Rhône, l'Ain, la Saône-et-Loire et la Côte-d'or). Y sont là aussi redoutés des vents violents et des pluies abondantes.