Températures glaciales: 13 départements restent en vigilance orange

Il fait entre -5 et -10°C dans de nombreux départements. Météo France annonce le redoux pour demain.

Une vague de froid tenaille le Nord-Est depuis plus d'une semaine.
Une vague de froid tenaille le Nord-Est depuis plus d'une semaine. AFP/Damien Meyer

L’Aube, le Bas-Rhin, la Côte d’Or, le Doubs, la Haute-Marne, la Haute-Saône, le Haut-Rhin, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, le Territoire de Belfort, les Vosges et l’Yonne grelottent tellement que Météo France a maintenu la vigilance mise en place il y a plusieurs jours. Les températures restent dans cette région très basses, entre -5 et -10 °C, avec des pics à -15° à Bâle-Mulhouse et -13 à Luxeuil. La sensation de froid est aggravée par le vent du nord qui souffle toujours, jusqu’en milieu d’après-midi où le soleil devrait réchauffer un peu l’atmosphère. « Demain lundi, il y aura encore des gelées le matin dans le nord et l’est du pays mais d’un niveau nettement moindre qu’actuellement. La vigilance orange Grand Froid pourra être levée », indique Météo France dans son bulletin.

Ailleurs sur la moitié nord, les prévisions étaient de -8 à -2 degrés et sur la Bretagne, dont la pointe était samedi en vigilance orange du fait de pluies verglaçantes, on attend -2 à 2 degrés. Plus au sud, les minimales seront comprises entre 1 et 5 degrés.

Heureusement les maximales seront positives avec 1 à 5 degrés dans le Nord-Est, 4 à 11 degrés des Hauts-de-France à la Bretagne et 7 à 13 degrés dans le sud, jusqu’à 18 à 19 degrés dans le Béarn et sur le Pays basque.

La Charente-Maritime en vigilance crue. Comme hier et les jours précédents, le niveau de la Charente est toujours très élevé, surtout aux abords de Chérac, Saintes, Saint-Savinien et Taillebourg, du fait des pluies particulièrement fortes cette année, et vendredi. Il y a huit jours, le fleuve tutoyait les records de 1982 et 1994.