Neige sur l’Ile-de-France : des écoles fermées, ramassage scolaire annulé et appel à limiter les déplacements

La région parisienne s’est réveillée sous la neige ce mercredi. Dans les Yvelines, les établissements scolaires sont d’ailleurs fermés. Les transports scolaires sont également suspendus, tout comme en Essonne, en Seine-et-Marne et dans le Val-d’Oise.

La N118, ici en 2018, est fermée à tous les usagers depuis ce mardi 21 heures.
La N118, ici en 2018, est fermée à tous les usagers depuis ce mardi 21 heures. LP/Frédéric Dugit

En prévention de l’épisode neigeux que connaît la région parisienne ce mercredi, les autorités ont multiplié depuis mardi les appels à la prudence. Ainsi, la préfecture de police a appelé les Franciliens à « s’abstenir de prendre la route ce mercredi matin ». De même plusieurs préfectures d’Ile-de-France ont pris des mesures, comme dans les Yvelines, les établissements scolaires sont fermés ce 10 février et les cours seront assurés à distance.

Le ramassage scolaire est également suspendu, a indiqué mardi la préfecture de ce département de l’ouest de la région parisienne. Un accueil minimum sera néanmoins assuré pour les élèves dans chaque établissement.

Il faut dire que 2 à 7 cm de neige, voire localement jusqu’à 10 cm, étaient attendus sur la région parisienne dans la nuit de mardi à mercredi, rendant compliqué la circulation des transports scolaires pour les collégiens et les lycéens qui auraient eu cours mercredi matin. Et au réveil, les Franciliens ont pu constater que les prévisions Météo France avaient vu juste (ou presque), puisque toute la région est effectivement sous la neige, même si ce manteau blanc est moins épais que prévu.

D’ailleurs, le niveau de bouchons en région parisienne ce mercredi matin, autour des 300 kilomètres, est équivalent à celui d’un jour normal.

Par ailleurs, la N 118, l’un des principaux points noirs en Ile-de-France lors des intempéries, est fermée à tous les usagers depuis 21 heures ce mardi et la circulation des poids lourds de plus de 7,5 t est interdite sur les principaux axes routiers de l’Ile-de-France.

« Les cours en distanciel seront privilégiés »

Dans le département de l’Essonne, le ramassage scolaire est également suspendu. Les écoles, en revanche, « resteront toutefois ouvertes, même si les cours en distanciel seront privilégiés à chaque fois que cela sera possible », selon un communiqué de la préfecture.

Même précaution en Seine-et-Marne, où le transport scolaire n’est pas assuré pour la journée de mercredi dans l’ensemble du département.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Reste que ce mercredi matin, la situation sur les routes est moins compliquée que redoutée. Il n’y a ainsi pas de point de blocage dans le département, même si les conditions de circulation ne sont pas idéales. La direction des routes de la Seine-et-Marne attaque actuellement le traitement des routes secondaires dans le nord, après avoir déneigé les routes principales. Dans le sud du 77, où les chutes de neige ont été plus abondantes, les agents continuent de se focaliser sur les routes prioritaires, notamment autour de Fontainebleau où la situation est encore un peu compliquée. Cette nuit, ils ont été épaulés par les forces de l’ordre pour assister plusieurs camions qui avaient enfreint l’interdiction de circuler et n’ont pu monter la côte de la D142 entre Fontainebleau et Melun.

« En raison de l’épisode neigeux attendu dans les prochaines heures, les transports scolaires sont suspendus demain, mercredi », annonce aussi la préfecture du Val-d’Oise. « Toutefois les établissements scolaires restent ouverts aux horaires habituels et en capacité d’accueillir les élèves déposés par leurs parents », précise-t-elle sur Twitter.

Météo France a placé ce mardi 35 départements en vigilance orange « neige-verglas » allant de la Bretagne au Grand-Est, quatre en vigilance « grand froid » dans le Nord et trois en « crue », après l’arrivée d’une perturbation neigeuse.