La ville d’Hollywood veut faire retirer l’étoile de Donald Trump

Par un vote unanime, la municipalité demande le retrait de la stèle, maintes fois détruite.

 Hollywood Walk of Fame in Hollywood, Californie.
Hollywood Walk of Fame in Hollywood, Californie. REUTERS

Le vote lundi était unanime : « Le conseil municipal de West Hollywood souhaite bannir définitivement l'étoile de Donald Trump sur le célèbre Walk of Fame du Hollywood Boulevard ».

Manque de chance, il n'a pas réellement ce pouvoir. C'est en effet la Chambre de commerce d'Hollywood qui a en charge la gestion du célèbre trottoir étoilé. Il revient donc à celle-ci de prendre une telle décision – pour l'heure, le conseil se contentera donc d'envoyer « une lettre formelle » au maire démocrate de Los Angeles, Eric Garcetti, afin qu'il appuie cette requête.

Le maintien de la plaque en l'honneur de Donald Trump est une question qui se posait bien avant que l'animateur du reality-show « The Apprentice » devienne président des Etats-Unis.

L'étoile doit rester « un honneur »

La stèle a déjà été endommagée à de multiples reprises. Fin juillet, un homme l'a carrément détruite à coups de pioche et laissée en ruines. Ce qu'avait déjà fait un autre homme dès 2016. Elle devient même un lieu de « happenings ». Un groupe d'opposants l'a entourée d'un petit mur pour protester contre la politique migratoire de Trump. D'autres ont peint une croix gammée ou l'ont couverte d'autocollants.

Parmi les raisons citées par le conseil de West Hollywood pour réclamer sa désinstallation figurent « un traitement dégradant des femmes allant à l'encontre des valeurs de la municipalité », la séparation des familles de migrants, le retrait de l'Accord de Paris, le traitement des transgenres.

Le maire de West Hollywood a précisé au site TheWrap qu'il ne s'agit « pas de politique, mais (que) recevoir une étoile est un honneur. Quand on attaque les femmes, les minorités, les immigrants, les handicapés, cet honneur ne doit plus exister. »