La Russie a dépassé le million de cas de coronavirus

Le pays est le quatrième le plus touché au monde en nombre de cas, après les Etats-Unis, le Brésil et l'Inde.

 Les écoles russes ont rouvert, comme ici à Moscou, après le confinement et les vacances d’été.
Les écoles russes ont rouvert, comme ici à Moscou, après le confinement et les vacances d’été.  REUTERS/Evgenia Novozhenina

La Russie a franchi mardi le seuil du million de contaminations au nouveau coronavirus. Les autorités sanitaires ont recensé 4.729 nouveaux cas lors des dernières 24 heures et 123 décès, ce qui porte le total des infections à 1.000.048 et celui des morts à 17.299. La Russie est le quatrième pays le plus touché au monde après les Etats-Unis, le Brésil et l'Inde.

Cette annonce est intervenue le jour de la rentrée scolaire, toujours fixée au 1er septembre en Russie. Elle s'organise cette année, pour environ 17 millions d'élèves et plus de 1,5 million d'enseignants, autour de règles de distanciation sociale et de la prise de température à l'entrée des établissements scolaires.

A Moscou, où plus de 263.000 cas de coronavirus ont été détectés depuis le début de l'épidémie, le port de masque est obligatoire pour les enseignants et recommandé pour les élèves. Tout le personnel des écoles moscovites a dû se soumettre à un dépistage, selon les autorités. Des horaires flexibles permettent aux élèves de ne pas se retrouver en récréation ou au réfectoire en même temps.

De jeunes élèves d’une école de Saint-Petersbourg sous un message affichant « Bienvenue », le jour de la rentrée/AFP
De jeunes élèves d’une école de Saint-Petersbourg sous un message affichant « Bienvenue », le jour de la rentrée/AFP  

La Russie, qui présente une faible mortalité au Covid-19, a été accusée de manipuler ses statistiques. Les autorités expliquent ces chiffres par leur politique de dépistage massif (36,9 millions de tests à ce jour), la réorganisation des services hospitaliers dès mars pour répondre à la pandémie et l'isolation à domicile très tôt des populations à risque.

Cependant, le bilan officiel des morts du Covid-19 ne comprend que les décès dont la cause première est le coronavirus, après autopsie. D'autres pays englobent dans ce chiffre la quasi-totalité des morts de personnes testées positives.