Investiture de Joe Biden : pour le show, il y avait Lady Gaga, J-Lo et... Michelle Obama

Les stars de la pop ont chanté pour le parterre d’invités, et l’ancienne Première dame a attiré tous les regards par sa présence et son élégance.

Cette cérémonie sans public se voulait sobre et formelle. À l'opposé du style du précédent locataire de la Maison Blanche. Mais plusieurs moments glamour et plus colorés ont émaillé une investiture toute en retenue, autour d' un Joe Biden qui se voulait rassembleur.

Première entorse aux conventions, l'hymne américain interprété par une « chère amie » de Joe Biden, la star de la pop Lady Gaga. On s'attendait à ce qu'elle vole la vedette avec sa tenue, elle l'a joué « poker face », vêtue d'une robe relativement simple, ornée d'une colombe dorée, symbole de paix.

Experte en mise en scène et spécialiste de l'accessoire, Stefani Germanotta, son vrai nom, a toutefois chanté l'hymne américain, le « Star-Spangled Banner », avec son propre micro, doré comme sa broche.

La robe était l'œuvre de la maison parisienne Schiaparelli. « En tant qu'Américain vivant à Paris, cet ensemble est une lettre d'amour à un pays qui me manque terriblement et à une chanteuse dont j'admire depuis longtemps le talent artistique », a déclaré au New York Times le directeur artistique de Schiaparelli, l'Américain Daniel Roseberry.

Juste avant d'apparaître à la tribune, Lady Gaga avait promis, sur Twitter, de « chanter vers les cœurs de tous ceux qui vivent dans ce pays », faisant vœu d'œuvrer au rassemblement d'une nation profondément divisée.

Passée après Lady Gaga pour interpréter la chanson patriotique « America the Beautiful », avec une touche de « Let's Get Loud » pour faire bonne mesure, Jennifer Lopez, réputée elle aussi pour son sens du spectacle et pour ses tenues, a fait sensation dans un ensemble blanc Chanel. La couleur n'était pas innocente, car elle est traditionnellement associée aux suffragettes outre-Atlantique. La star latina a aussi chanté « This Land Is Your Land », un standard folk de Woody Guthrie.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Ce fut ensuite le tour de la star de la country Garth Brooks, qui avait déjà chanté en l'honneur de Barack Obama, de venir interpréter « Amazing Grace » pour l'intronisation de Joe Biden.

La superstar de Nashville a alors un peu perturbé la cérémonie en saluant chacun des anciens présidents américains présents, ce qui n'a pas manqué de faire sourire sur la toile.

Mais c'est finalement Michelle Obama qui aura volé la vedette aux artistes et agité les réseaux sociaux. La toujours très élégante ex-First lady a fait l'objet de plus de 250 000 tweets lors de la cérémonie.

L'épouse du 44e président des Etats-Unis a fasciné les foules avec sa tenue. Elle avait assorti un pull et un pantalon en alpaga à un manteau en cachemire d'un bordeaux profond. Une tenue choisie dans la collection automne 2020 de l'un de ses designers préférés, Sergio Hudson, basé à Los Angeles. Les internautes ont approuvé.