Etats-Unis : qui sont les principaux membres du gouvernement Biden ?

Joe Biden a annoncé ce lundi, avant le long week-end de Thanksgiving, les noms des principaux ministres de son gouvernement, notamment pour les postes concernant la sécurité et la diplomatie.

 Joe Biden a nommé John Kerry, ancien secrétaire d’Etat, en tant que représentant spécial pour le climat.
Joe Biden a nommé John Kerry, ancien secrétaire d’Etat, en tant que représentant spécial pour le climat. AFP/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/MANDEL NGAN

Tandis que Donald Trump refuse de reconnaître sa défaite et que ses avocats multiplient les recours en justice, criant à la fraude sans en fournir de preuves, Joe Biden continue de se préparer à accéder au pouvoir, à deux mois de son investiture. Le président américain élu a dévoilé lundi les premiers noms des membres de son gouvernement. Avant le début du long week-end de Thanksgiving.

Alors que Joe Biden avait déjà nommé plusieurs proches conseillers qui l'entoureront à la Maison Blanche, le suspense persistait quant à la composition de son gouvernement. Tout juste était-il établi que ses ministres devaient « représenter l'Amérique », en termes de diversité et de féminisation.

D'anciens collaborateurs de Barack Obama et Hillary Clinton

Comme le New York Times et l'agence de presse Bloomberg l'avaient pressenti, le poste de secrétaire d'Etat (ministre des Affaires étrangères) revient à un diplomate chevronné, Antony Blinken. Sous la présidence de Barack Obama, celui-ci a été conseiller adjoint à la sécurité nationale puis secrétaire d'État adjoint.

A la sécurité intérieure, Joe Biden devient le premier président américain à nommer un hispanique, Alejandro Mayorkas. Les médias américains tablaient plutôt pour la nomination de Jake Sullivan, ex-proche collaborateur de Hillary Clinton, à ce poste. Il avait notamment été impliqué dans les négociations avec l'Iran.

Pour le climat, le président élu a accordé sa confiance à une figure bien connue des Américains et bien au-delà. C'est John Kerry, ancien sénateur et surtout secrétaire d'Etat sous le deuxième mandat de Barack Obama, qui devient très officiellement représentant spécial de Joe Biden, sur un sujet que ce dernier ne cesse de présenter comme l'une de ses priorités. Si ce n'est la principale avec la crise sanitaire.

Janet Yellen, première femme au Trésor ?

« J'ai besoin d'une équipe prête au premier jour », a écrit Joe Biden dans un communiqué annonçant ces trois premières nominations. « Ces individus sont aussi expérimentés et éprouvés aux crises, qu'ils sont novateurs et imaginatifs », poursuit-il.

L'équipe qui sera chargée d'entourer le nouveau président commence donc à se dévoiler. D'autres nominations sont attendues. Celle attendue de Janet Yellen au Trésor est attendue, à en croire des fuites glanées par l'AFP de l'entourage de Joe Biden. Elle serait marquante, faisant d'elle la première femme à accéder à ce poste en plus de deux siècles.

Patronne de la puissante Réserve fédérale entre 2014 et 2018, Janet Yellen, 74 ans, est une économiste renommée et respectée. Elle bénéficie du soutien de l'aile gauche du parti démocrate, selon cette même source, confirmant des informations du Wall Street Journal.

Newsletter Un tour de l'actualité pour commencer la journée
L'essentiel du matin
Toutes les newsletters

Au niveau national, Joe Biden a remporté près de 80 millions de voix lors du scrutin, contre un peu moins de 74 millions pour Donald Trump. Soutenu par sa base électorale mais aussi par de nombreux élus, ce dernier a appelé dimanche le parti républicain à « se battre » pour ne pas laisser les démocrates « détruire les preuves » de la fraude dont il les accuse.

Samedi, toutefois, il a subi un nouveau revers en Pennsylvanie, l'un des Etats clés de cette élection. Le juge Matthew Brann a estimé que l'équipe de campagne Trump avait présenté « des arguments juridiques sans fondement et des accusations hypothétiques » dans sa plainte concernant le vote par correspondance en Pennsylvanie. La certification des résultats est attendue ce lundi.