Covid et changement climatique : Kamala Harris et Emmanuel Macron s’entendent pour une coopération étroite

La vice-présidente des Etats-Unis Kamala Harris et le président français Emmanuel Macron ont échangé, ce lundi, par téléphone. Au programme, le souhait de lutter ensemble contre le Covid et le changement climatique.

Kamala Harris, première vice-présidente des Etats-Unis, s'est entretenue avec Emmanuel Macron pour évoquer le climat, le Covid-19 ou encore l'alliance économique...
Kamala Harris, première vice-présidente des Etats-Unis, s'est entretenue avec Emmanuel Macron pour évoquer le climat, le Covid-19 ou encore l'alliance économique... Reuters

C’est le premier échange de travail entre la nouvelle vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris et le président français, Emmanuel Macron. Si le dirigeant avait bien appelé le binôme vainqueur de la dernière élection américaine mouvementée, lui et Kamala Harris n’avaient pas encore évoqué ensemble leurs futurs projets.

Ce lundi, les deux représentants se sont téléphoné et ont plaidé en faveur d’une « coopération bilatérale et multilatérale étroite » face au Covid-19 et au changement climatique. Selon un communiqué des services de la première vice-présidente de l’histoire des États-Unis, les deux dirigeants ont partagé leur volonté de « soutenir la démocratie chez [nous] et à travers le monde ».

LIRE AUSSI > Joe Biden à la tête des Etats-Unis : ce qui peut changer, ou pas, pour la France

Lors de cet entretien, Kamala Harris a également exprimé son engagement « à revitaliser l’alliance transatlantique », précise le communiqué. « Ils ont aussi discuté de nombreux défis régionaux, notamment au Moyen-Orient et en Afrique, et de la nécessité d’y faire face ensemble », poursuit le texte.

Kamala Harris a remercié Emmanuel Macron et la France

La vice-présidente a par ailleurs « remercié le président Macron pour son leadership sur le sujet de l’égalité de genre et pour la contribution de la France au rover Perseverance Mars 2020 de la Nasa ». Un robot qui doit bientôt se poser sur la Mars pour découvrir les traces d’anciens microbes qui vivaient peut-être sur la planète rouge il y a trois milliards d’années.

Dans un tweet en anglais, le président français s’est dit « content de cette première discussion ». « Avançons ensemble sur tous les défis auxquels nous sommes confrontés : le climat, l’égalité de genre, les crises régionales, et notre coopération spatiale avec (espérons-le) une nouvelle étape ce jeudi avec l’atterrissage de Perseverance sur Mars », a écrit le président français.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Après sept mois de voyage, le rover Perseverance de la Nasa tentera d’atterrir sur Mars jeudi, une manœuvre ultra-périlleuse qui marquera le début d’une quête de plusieurs années à la recherche de traces de vie ancienne.