Covid-19 : avec près de 50% de premières vaccinations, Israël se déconfine et instaure un «passeport vert»

Les magasins non essentiels et une partie des écoles ont rouvert leurs portes ce dimanche en Israël. D’autres lieux recevant du public, comme les salles de sports, ne peuvent cependant accueillir que des personnes vaccinées, ou immunisées après avoir été malades du Covid-19.

Un homme ajuste sa combinaison dans une piscine de Tel Aviv, qui a rouvert ses portes aux détenteurs de "passeports verts" pour le déconfinement.
Un homme ajuste sa combinaison dans une piscine de Tel Aviv, qui a rouvert ses portes aux détenteurs de "passeports verts" pour le déconfinement. REUTERS/Ronen Zvulun

Petit à petit, la vie reprend son cours en Israël. Ce dimanche, le pays a rouvert plusieurs pans de son économie après avoir mis en place un reconfinement strict fin décembre, pour faire face à un pic de contaminations au nouveau coronavirus.

Désormais, les centres commerciaux, les musées, les bibliothèques et les marchés sont accessibles à tous, même si des règles de distanciation sociale et le port du masque restent obligatoires. Dès 10h30 dimanche matin, les clients se sont massés dans le centre commercial Hadar de Jérusalem, rapporte le Jerusalem Post, à tel point que certaines enseignes ont du mettre en place des files d’attente.

Les rassemblements religieux restent toujours limités, précise Reuters : les synagogues, les mosquées et les églises ne peuvent accueillir que la moitié de leur nombre habituel de visiteurs. Les cafés et restaurants devront, eux, attendre le mois de mars pour rouvrir. Du côté des écoles, les élèves des classes élémentaires et une partie des lycéens qui se trouvaient dans des villes où l’épidémie était sous contrôle ont pu assister aux cours en présentiel ce dimanche. En revanche, les frontières du pays restent pour l’instant fermées. Israël prévoit toutefois d’autoriser l’entrée aux voyageurs en provenance de Chypre et de Grèce s’ils sont déjà vaccinés.

Un passeport vert pour une vie normale

Les salles de sports, les piscines et les hôtels ont également le droit de rouvrir, mais sont réservés aux détenteurs d’un « passeport vert », c’est-à-dire ceux qui ont reçu leur seconde dose de vaccin il y a plus d’une semaine, ou qui sont guéris du Covid-19 et donc immunisés. Ce passeport vert est disponible sur une application du ministère de la Santé liée aux données médicales des patients.

« Nous sommes le premier pays du monde qui revient à la vie, grâce aux millions de vaccins que nous avons pu rapporter », s’est félicité Benjamin Netanyahou sur Twitter. « Vous êtes vacciné ? Obtenez le Passeport Vert et revenez à la vie. Vous n’êtes pas vacciné ? Allez-y ! »

LIRE AUSSI > Covid-19 : en Israël, le vaccin Pfizer efficace à 95,8% contre la contamination

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Selon le ministère israélien de la Santé, 45 % des 9 millions d’habitants du pays ont reçu au moins une dose du vaccin Pfizer-BioNTech. La vaccination des patients a permis de réduire les infections de 95,8 %, selon les données du ministère. La moyenne des nouvelles contaminations est récemment passée sous les 3 000 cas quotidiens dans le pays. Au total, Israël dénombre près de 750 000 contaminations ainsi que plus de 5 500 morts depuis le début de l’épidémie.