RER B et RER D : le trafic reste partiellement interrompu jusqu’à samedi

Après une rupture d’alimentation électrique en gare du Nord jeudi soir, le trafic est aussi très perturbé sur la ligne K du Transilien et les TER Hauts-de-France.

 Le retour à la normale n’est pas attendu avant ce vendredi après-midi.
Le retour à la normale n’est pas attendu avant ce vendredi après-midi.  LP/Olivier Boitet

Matinée compliquée ce vendredi sur les lignes du RER B, du RER D, mais aussi de la ligne K du Transilien et des TER Hauts-de-France.

En cause : plusieurs incidents caténaires qui se sont produits jeudi en début de soirée sur la ligne B, sur la partie gérée par SNCF au nord de Gare du Nord et sur la partie gérée par RATP au sud de Gare du Nord. SNCF et RATP ont entrepris immédiatement de réparer chacune leur partie de ligne et d'inspecter leurs rames.

Un porte parole de la SNCF a évoqué vendredi un « double incident » sur la partie RATP -dans le tunnel commun des RER B et D, au sud de la gare- et sur la partie SNCF, avec sur cette dernière une centaine d'agents de SNCF Réseau à l'oeuvre pour réparer la caténaire endommagée.

Sur le RER B, le trafic reste interrompu entre Aulnay-sous-Bois et l'aéroport Charles de Gaulle 2 jusqu'à samedi matin. Il n'y a pas de service de substitution par bus. Sur l'autre branche, entre gare du Nord, Aulnay-Sous-Bois et Mitry-Claye, le trafic reprend progressivement ce vendredi après-midi. L'interconnexion est suspendue : tous les voyageurs doivent descendre des trains en gare du Nord.

La SNCF a mis en place pour compenser quelques TGV directs entre la Gare du Nord et l'aéroport. Au sud sur cette même ligne B, le trafic est perturbé entre Gare du Nord, Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Robinson.

La ligne D est de son côté interrompue jusqu'à samedi dans la traversée de Paris, entre Stade de France-Saint-Denis et Gare de Lyon.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Le trafic des TER vers Laon a repris en début d'après-midi, tandis que celui de la ligne K des trains de banlieue devait reprendre vers 16 heures, selon le porte-parole de la SNCF.

Galère pour les passagers

Sur les réseaux sociaux, plusieurs usagers ont fait part de leur détresse. « RER B, train maudit », rage ce vendredi matin une utilisatrice sur Twitter. « Le gouvernement a dit tout le monde en télétravail. La SNCF participe », raille cet autre. « Je suis coincé dans le train à l'arrêt dans le tunnel », indiquait une voyageuse jeudi soir, interpellant le compte de la ligne. Un autre racontait avoir fait demi-tour pour retourner au « bureau » plutôt que prendre les itinéraires de substitution : « Pas question de risquer de se retrouver au milieu de nulle part à cette heure. »

Le RER B propose sur son site de visualiser les itinéraires de substitution pour permettre aux usagers de rejoindre leur destination, sans devoir utiliser le RER.