La location de vélos hollandais débarque à Paris

L’enseigne néerlandaise Swapfiets ouvre ses portes ce lundi sur le boulevard Sébastopol. Deux types de vélos sont proposés à la location, à partir de 16,90 euros par mois. Un modèle électrique sera disponible à l’automne.

 Ouverture de la boutique Swapfiets le 07092020 au 115 boulevard Sébastopol à Paris. Avec Nawfel ABBASSY responsable développement en France.
Ouverture de la boutique Swapfiets le 07092020 au 115 boulevard Sébastopol à Paris. Avec Nawfel ABBASSY responsable développement en France. LP/ Sébastian Compagnon

Disposer d'un vélo, pour un mois ou plus, sans avoir à se soucier de l'entretien et du risque de vol. C'est en résumé ce que propose l'entreprise néerlandaise Swapfiets, qui vient d'ouvrir sa première boutique en France, 115 boulevard Sébastopol à Paris (IIe). Swapfiets, qui signifie «vélos échangeables» en néerlandais, a été fondé en 2014 par des étudiants à Delft aux Pays-Bas. Implanté dans 58 villes, il compte déjà 200 000 clients en Europe.

En plein boom du vélo, alors que les magasins de cycles sont dévalisés et que les Vélibs sont pris d'assaut, Swapfiets offre une alternative souple et originale.« L'objectif de Swapfiets est de rendre la vie urbaine plus agréable en offrant, à travers une adhésion mensuelle, des vélos en incluant leur entretien et l'assurance contre le vol », explique l'entreprise. En cas de crevaison ou de tout problème mécanique, une équipe mobile de Swapfiets intervient dans les 48 heures. L'abonné peut même disposer d'un vélo de remplacement. Attention cependant: les réparations ne sont effectuées que dans Paris intramuros. Le client peut être domicilié en banlieue, mais s'il a un pépin, le vélo doit être situé dans la capitale ou bien rapporté directement dans l'atelier du boulevard Sébastopol.

David Belliard veut faire de Paris « une ville cyclo-friendly »

Bientôt un vélo électrique à 74,90 euros par mois

Pour l'instant, deux modèles de vélos hollandais sont disponibles à Paris. Le vélo «Original», monovitesse, est accessible à 16,90 euros par mois. La version «Deluxe 7», équipée de sept vitesses, est à 19,90 euros par mois.

Ces vélos de ville utilisent un frein à rétropédalage à l'arrière, et un frein à tambour à l'avant. Ils offrent une position droite et haute, idéale en ville. Chaque type de bicyclette est disponible en trois tailles différentes et plusieurs coloris. Les deux-roues sont équipés d'un antivol, d'une béquille et d'un éclairage intégré. Pour disposer d'un panier à l'avant, ajouter deux euros à l'abonnement mensuel.

D'ici décembre, Swapfiets proposera à ses clients parisiens un modèle de trottinette électrique (44,90 euros par mois) et un vélo à assistance électrique «Power 7», pour 74,90 euros par mois. Ailleurs en Europe, Swapfiets développe aussi la location de scooters électriques.

« Il n'y a pas d'obligation d'engagement, le client peut résilier avec un délai d'un mois », souligne Nawfel El Abbassy, responsable du développement commercial de Swapfiets en France. A savoir : l'assurance contre le vol est incluse dans l'abonnement, mais une franchise est prélevée. 40 euros pour le vélo «Original », 60 euros pour le «Deluxe 7 » et 220 euros pour la version électrique «Power 7».