Paris : la maison des pratiques artistiques amateurs fait sa rentrée

Envie de faire du théâtre, de la danse, ou de la musique assistée par ordinateur ? Rendez-vous à la maison des pratiques artistiques amateurs qui propose une vingtaine de salles dans Paris et de nombreux ateliers encadrés par des professionnels.

 Sonia Leplat, la directrice de la maison des pratiques artistiques amateurs donne le coup d’envoi de la programmation de cette institution culturelle parisienne
Sonia Leplat, la directrice de la maison des pratiques artistiques amateurs donne le coup d’envoi de la programmation de cette institution culturelle parisienne LP/Christine Henry

Où répéter une pièce de théâtre ? Un spectacle de danse ? Réunir sa chorale ? Ou tout simplement s'initier à des activités artistiques auprès d'artistes professionnels ? Depuis onze ans, la maison des pratiques amateurs ouvre les portes de ses 20 salles de répétition, de travail et de spectacle à tous ceux qui veulent donner libre cours à leur créativité.

En cette rentrée particulièrement marquée par le coronavirus qui impacte très fortement le monde culturel, l'institution culturelle a tenu sa journée portes ouvertes ce samedi. Simples particuliers ou groupes en quête de lieux ont défilé dans ses nouveaux locaux installés sous la canopée des Halles (Paris Centre).

Sonia Leplat, la directrice de la maison des pratiques artistiques amateurs donne le coup d’envoi de la programmation de cette institution culturelle parisienne/LP/Christine Henry
Sonia Leplat, la directrice de la maison des pratiques artistiques amateurs donne le coup d’envoi de la programmation de cette institution culturelle parisienne/LP/Christine Henry  

L'occasion de découvrir les ateliers et les spectacles de la saison 2020-2021, le fonctionnement de la MPAA (lire MP 2A) créée en 2008 par la Ville de Paris et ses 19 lieux de création répartis sur 5 sites implantés dans la capitale : de l'historique salle de spectacle au cœur de Saint-Germain-des-Prés (VIe) dotée de 317 places proposée à la location à la Canopée (Paris Centre) où sont regroupées 3 salles de répétition de musique et 2 salles de théâtre et de danse en passant par l'ancienne école Breguet (XIe) dédiées aux répétitions théâtrales, aux expositions ainsi qu'au montage vidéo, la couture et à la création numérique, Saint-Blaise (XXe) ou l'ancienne chaufferie Broussais (XIVe).

500 projets artistiques accueillis chaque année

« Notre principale mission est d'accueillir la répétition de spectacles non professionnels : théâtre, danse, musique et tous les arts voisins, écriture, vidéo ou numérique. Nous accueillons chaque année 500 projets artistiques et mettons à disposition des compagnies venues de Paris mais aussi de la petite ceinture et d'au-delà, des salles très confortables dont la jauge varie en temps normal entre 20 à 50 personnes mais qui est divisée par deux aujourd'hui en ces temps de Covid. Nous leur proposons aussi du conseil artistique, scénique, technique, administratif ou juridique. On est un lieu ressource pour les amateurs », indique Sonia Leplat, directrice générale de MPAA.

Des ateliers de danse ou de théâtre sont également proposés tout au long de l'année comme le reicko, l'art du mouvement, animé par le danseur hip-hop Willy Pierre Joseph, un atelier de théâtre animé par le comédien, metteur en scène et réalisateur Serge Nicolaï, également membre de la troupe du Soleil ou bien encore une initiation à la musique assistée par ordinateur.

Les tarifs sont les plus compétitifs de Paris. Les salles sont proposées à la location (jusqu'à 22 heures en semaine et le week-end) à partir de 2 euros/heure et les tarifs des ateliers varient entre 20 et 60 euros selon leur durée. Ceux qui se déroulent sur une journée en revanche sont gratuits. Côté, programmation, 150 spectacles sont proposés chaque année. La billetterie, elle est libre. Les places de spectacle sont mises en vente entre 5 et 30 euros, au choix !

Pour avoir plus d'infos, rendez-vous sur www.mpaa.fr

*