Le service de stockage Google Photos devient payant

Le géant californien mettra fin en juin prochain à la gratuité de la sauvegarde de fichiers photos et vidéos sur ses serveurs. Voici ce que cela va changer pour vous.

 Lancé en 2015, le service de stockage Google Photos permet de sauvegarder en ligne via une application les photos prises sur nos smartphones.
Lancé en 2015, le service de stockage Google Photos permet de sauvegarder en ligne via une application les photos prises sur nos smartphones. AFP/Justin Sullivan

C'est la fin d'une belle promesse de gratuité. Depuis son lancement en 2015, le service Google Photos permettait de stocker en ligne, gratuitement et sans limite de taille, les photos prises avec son smartphone. Un moyen pratique et efficace de garder des copies en cas de défaillance ou de changement d'appareil.

À partir du 1er juin 2021, toutes les nouvelles photos Haute Qualité (en format compressé) « uploadées » via l'application (iOS/Android) seront comptabilisées dans les 15 Go de stockage gratuits proposés aux propriétaires d'un compte Gmail.

Les smartphones de Google exemptés

Une fois passé cette capacité de stockage, il faudra effacer des doublons, faire le ménage ou… payer un abonnement à Google One pour stocker en ligne des fichiers supplémentaires.

Bonne nouvelle : toutes les photos et vidéos déjà en ligne avant juin prochain ne comptent pas dans ce quota gratuit. Autre bonne nouvelle pour les possesseurs d'un smartphone Pixel (3 à 5 en France), ils ne sont pas concernés par cette nouvelle limite de stockage gratuit.

David Lieb, directeur de Google Photos, met en avant le coût à long terme de stockage des « 28 milliards de photos et vidéos sauvegardée en ligne toutes les semaines qui rejoignent les 4 milliards de milliards déjà en ligne ».

Il estime que 80 % des utilisateurs actuels pourront continuer à alimenter ce coffre-fort numérique pendant encore au moins 3 ans avant d'atteindre la limite des 15 Go gratuits.

Le mastodonte de Mountain View possède tellement de serveurs dans le monde qu'il a écrasé la concurrence avec des tarifs extrêmement bas pour le grand public. Un abonnement mensuel pour un stockage de 100 Go revient ainsi à 1,99 euros. Le prix d'une tranquillité d'esprit autrefois étonnamment gratuite.