Le robot Monsieur Cuisine Connect de Lidl retiré de la vente en Espagne

Un tribunal de Barcelone a condamné le groupe allemand pour violation de brevets technologiques et le contraint à arrêter les ventes de son robot cuisinier.

 Le robot cuisinier de la marque Silvercrest (Lidl) violait, selon la justice espagnole, des brevets de son concurrent Thermomix.
Le robot cuisinier de la marque Silvercrest (Lidl) violait, selon la justice espagnole, des brevets de son concurrent Thermomix. DR/Lidl

Les experts espagnols ont conclu que le robot cuisinier Made in China s'était un peu trop inspiré de son concurrent Made in France. Véritable phénomène des ventes à chaque réapprovisionnement, le Monsieur Cuisine Connect de Silvercrest devra rapidement disparaître des magasins Lidl en Espagne.

Selon un jugement du tribunal de Commerce de Barcelone rapporté par le journal El Pais, ce robot cuisinier copie les innovations des Thermomix et viole donc les brevets espagnols déposés par le groupe allemand Vorwerk qui avait intenté l'action en justice.

Les ventes en France épargnées

La plainte portait sur « certains composants tels que la balance du Thermomix, son interaction avec les couteaux et le couvercle de l'appareil », précise Vorwerk France dans un communiqué.

Populaire grâce à son tarif agressif (329 euros) - contre 1299 euros pour le dernier Thermomix, le TM 6 -, l'appareil du spécialiste du hard discount provoque depuis 2019 des scènes de cohue à chaque fois qu'un magasin en remet en rayon. Jusqu'à générer parfois de la frustration autour du manque d'unités mises à la vente pour créer du « buzz ».

Les ventes devraient pourtant bien continuer dans l'hexagone. « Cette décision de justice est propre aux tribunaux espagnols et ne trouve pas application en France » précise la branche française du géant allemand. « Cette décision n'a aucun effet sur les consommateurs qui ont acheté un Monsieur Cuisine Connect chez Lidl France » insiste-t-elle.

/
/