Apple détrône Samsung et redevient roi des ventes de smartphones

Dans un marché en baisse, la marque américaine a repris la première place au fabricant coréen Samsung en fin d’année dernière. Les ventes des iPhone 5G sortis à l’automne ont dopé cette remontada.

L'arrivée des iPhone 12 compatibles avec la 5G a, comme souvent à l'automne, modifié en profondeur les ventes de smartphones chez Apple (photo d'illustration).
L'arrivée des iPhone 12 compatibles avec la 5G a, comme souvent à l'automne, modifié en profondeur les ventes de smartphones chez Apple (photo d'illustration). BRENDAN MCDERMID

C’est une grande première depuis fin 2016. Apple a devancé Samsung sur les ventes trimestrielles de smartphones, selon l’étude de marché de référence Gartner qui porte sur le quatrième trimestre 2020. La marque à la pomme croquée s’adjuge 20,8 % de parts de marché contre 16,2 % pour son rival coréen. Le fabricant chinois Xiaomi complète le podium avec 11,3 % des ventes de téléphones.

LIRE AUSSI > Covid-19 : Apple et Samsung surfent sur la crise, leurs ventes explosent

Dans un contexte morose de pandémie (-12,5 % de ventes sur l’année), Apple semble avoir bénéficié d’un regain d’intérêt pour les modèles compatibles avec la 5G et sa fanbase attendait l’arrivée des iPhone 12 pour s’équiper notamment lors du temps fort des fêtes de fin d’année. Grâce à ce vrai saut technologique, le géant américain a tout simplement vendu 80 millions de smartphones au dernier trimestre, contre 70 millions un an avant.

La chute brutale de Huawei

Samsung, qui a lancé l’an dernier les S20 et les Note 20, se consolera avec le titre de plus gros vendeur sur l’année (18,8 %) grâce notamment aux bonnes performances de son milieu de gamme, les Galaxy A. Apple (14,8 %) pointe à la seconde place en continuant sa croissance et passe devant Huawei. Le fabricant chinois (13,5 %), privé de la licence Android de Google, décroche sérieusement dans les ventes hors Chine : -41 % de ventes au dernier trimestre de 2020 et -24,1 % sur l’année. À noter que deux fabricants chinois, Xiaomi et ses Mi et Oppo grignotent du terrain sur le pionnier à l’export des smartphones 100 % Made in China.

Les constructeurs misent beaucoup sur le déploiement des réseaux 5G dans les grands marchés occidentaux pour notamment relancer le commerce d’appareils haut de gamme.