Rentrée scolaire à Villeneuve-la-Garenne : le maire rassure les parents

Le temps de travaux, l’école maternelle Langevin est provisoirement déménagée à Coubertin, où un cas de Covid a été détecté en juin. De quoi inquiéter quelques parents venus visiter les lieux ce lundi.

 Villeneuve-la-Garenne. La ville a organisé une visite de l’école maternelle Langevin installée provisoirement dans des préfabriqués, juste à côté du groupe scolaire où un enseignant a été testé positif au Covid en juin.
Villeneuve-la-Garenne. La ville a organisé une visite de l’école maternelle Langevin installée provisoirement dans des préfabriqués, juste à côté du groupe scolaire où un enseignant a été testé positif au Covid en juin. LP/O. B

C'est Pascal Pelain, le nouveau maire (UDI) en personne qui a joué les Monsieur Loyal, ce lundi après-midi, à Villeneuve-la-Garenne. Il a animé une visite de l'école maternelle Jean-Moulin, qui emménage dans ses locaux provisoires.

Petit détail qui a son importance, les luxueux préfabriqués sont installés sur le site du groupe scolaire Coubertin, celui où un cas de Covid-19 avait été détecté en juin dernier. Une enseignante avait été testée positive.

Alors qu'il y a quelques jours, des parents de l'école Coubertin s'inquiétaient du flou entourant la rentrée, l'équipe municipale a tenu à rassurer les parents des bambins intégrant la nouvelle maternelle. Dès 16 heures, les parents se sont pressés à la visite de l'école, qui comptera 200 enfants répartis en neuf classes.

Il s'agissait surtout de mettre en avant les locaux flambant neuf. La crise sanitaire était pourtant dans tous les esprits. « Je sais ce que vous ressentez et on a fait de notre mieux », a lancé le maire aux parents, tous masqués.

Et de poursuivre : « le protocole sanitaire est scrupuleusement appliqué. Les enseignants et la direction vont vous recevoir. N'ayez aucun doute sur l'attention que nous portons à vos enfants. […] La commission de sécurité est passée ce matin et a donné un avis favorable. C'est important de le dire, tout est en règle », conclut le maire.

« C'est important qu'on nous explique ce qui est mis en place »

Tout au long de la visite, les « guides » mettent l'accent sur le confort, la climatisation trois étoiles, l'isolation thermique et phonique high-tech, etc. Tandis que les enseignants finissent les derniers préparatifs, les parents semblent conquis par les locaux immaculés.

Mais le Covid n'est jamais loin. « Regardez, les couloirs sont larges. C'est bien… Surtout en ce moment », lâche une accompagnatrice.

« Je ne veux pas verser dans la paranoïa mais je suis rassurée. Tout à l'air prévu », approuve Fatima, une jeune mère de famille. Non loin de là, Amel baguenaude dans l'école : « On pense tous, au moins un peu, au Covid. Ma fille va aller dans cette école et, oui, j'appréhendais. Je suis rassurée mais on ne peut pas faire comme si Coubertin n'était pas juste à côté… »

Hafida confirme ce sentiment diffus. « C'est normal d'avoir peur de cette rentrée, même si on sait que tout est fait pour garantir la sécurité. C'est important qu'on nous explique ce qui est mis en place. »

« Il n'y a pas d'affaire Coubertin, balaie Pascal Pelain. L'école a été désinfectée de A à Z, on suit les directives de l'Education nationale à la lettre et ne l'oublions pas, le cas détecté est resté isolé : il n'y a pas eu de contamination ! »