Nanterre : un enfant mordu par le molosse d’un animateur de la ville

Un petit garçon de 4 ans a été hospitalisé à Necker après avoir été mordu, dans une structure municipale, par un American Bully appartenant à un animateur jeunesse.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Le drame s’est produit dans la cour de la maison de quartier Daniel-Fery à Nanterre.
Le drame s’est produit dans la cour de la maison de quartier Daniel-Fery à Nanterre. GoogleStreetView

«Sans ses bottes en plastique, il n'aurait peut-être plus sa jambe…» Quand elle mesure l'ampleur du drame auquel son petit garçon a échappé, la voix de Latifa se noue. Mercredi, à Nanterre, son fils de 4 ans a été attaqué et mordu à la jambe droite par un American Bully, un molosse issu de plusieurs croisements. Un chien dont le propriétaire s'avère être un animateur jeunesse de la ville.

Plus embarrassant encore pour la ville de Nanterre, l'accident est survenu dans l'enceinte d'une structure municipale, la maison de quartier Daniel-Fery, situé à deux pas de l'école Myriam-Makeba. Une maison de quartier où travaille l'animateur en question.

L'enfant s'est retrouvé dans cette antenne jeunesse alors qu'il était sous la responsabilité d'une adolescente de 17 ans à qui sa mère l'avait confié le temps d'aller faire quelques courses. «J'étais sur le chemin du retour quand on m'a appelé pour me dire que mon petit garçon avait été attaqué par un chien, glisse Latifa. J'ai tout simplement eu la peur de ma vie.»

«Les blessures tellement profondes que les muscles sont touchés»

Quand elle arrive aux abords de la maison Daniel-Fery, les pompiers sont déjà là, prêts à emmener l'enfant au service pédiatrique de l'hôpital de Neuilly, où il sera admis avant d'être finalement transféré à l'hôpital Necker (Paris XVe). L'enfant a été opéré mais son état de santé n'est pas préoccupant.

«Je n'ai donc rien vu de ce qui s'est passé, reconnaît la mère de famille. On m'a juste rapporté que les ados étaient à l'intérieur de la salle en train de faire du pop-corn pendant que mon fils était dehors, à faire de la trottinette dans la cour. A un moment, il aurait alors lancé un bâton en direction du chien qui, d'un coup, lui aurait foncé dessus…»

LIRE AUSSI > Chiens dangereux en Ile-de-France : «Cette morsure a été la douleur la plus intense de ma vie!»

D'après plusieurs témoins, la violente attaque aurait duré plusieurs minutes pendant lesquelles, le petit garçon, - «crevette d'à peine 18 kg», selon les termes de ses parents - aurait été traîné au sol par le molosse.

Newsletter L'essentiel du 92
Un tour de l'actualité des Hauts-de-Seine et de l'IDF
Toutes les newsletters

«Les blessures sont tellement profondes que les muscles sont touchés», s'alarme Soufiane, le père qui, ce vendredi, a déposé plainte au commissariat de Nanterre contre le propriétaire du chien et contre la ville de Nanterre.

La ville a suspendu l'animateur

«Cet animateur prétend que son chien était tenu en laisse mais c'est impossible, s'emporte Latifa, qui s'est expliquée au téléphone avec l'intéressé. Et comment un tel type de chien peut se promener sans muselière…»

De son côté, la ville de Nanterre a exprimé «sa vive émotion» après cet accident et dit apporter «tout son soutien aux parents de la victime». Elle souhaite à «l'enfant un prompt rétablissement».

Elle confirme que l'attaque s'est a priori bien passé au sein d'un équipement municipal et que le molosse appartient à un «agent communal». Ce dernier est suspendu en attendant les conclusions de l'enquête administrative interne qui vient d'être lancée en parallèle de l'enquête de police.

Cette enquête administrative permettra entre autres de déterminer si ou non, l'animateur était en service ce jour-là.