Mystérieuse agression à domicile à Neuilly-sur-Seine

Une femme a été découverte chez elle, ligotée et souffrant de multiples blessures. Elle est dans le coma depuis une semaine.

 Illustration. Aucun suspect n’a encore été arrêté.
Illustration. Aucun suspect n’a encore été arrêté.  LP/Olivier Boitet

Son compagnon l'a découverte pieds et mains liés, pas complètement vêtue, au milieu du salon de leur appartement de Neuilly-sur-Seine, jeudi de la semaine dernière. Depuis, le service départemental de police judiciaire (SDPJ 92) enquête sans relâche pour identifier le ou les agresseur(s) de cette Chinoise de 31 ans, salariée d'une entreprise de cosmétiques parisienne.

Les enquêteurs ne peuvent pas recueillir le témoignage de la victime, plongée dans le coma depuis une semaine. Quand les secours et la police sont intervenus, elle ne pouvait même pas prononcer un mot tant elle était en état de choc.

Mais pourquoi exactement ? Qu'a-t-elle précisément subi ? Et surtout, qui l'a agressée si violemment et pour quelles raisons ? Mystère.

Installée avec son compagnon, dont elle partage la vie depuis quelques mois, dans un appartement de la rue Bailly, près du pont de Neuilly, elle l'a quitté jeudi matin tout à fait normalement. Chacun est parti de son côté pour une journée de travail. Lui est rentré vers 18 heures. En poussant la porte, il a découvert sa compagne blessée, ligotée et sous le choc.

L'appartement n'aurait pas été fouillé

Elle aurait été frappée violemment à la tête et au visage et souffre de lésions, dont l'ampleur n'est pas encore totalement déterminée. Comme elle était partiellement dénudée, la piste de l'agression sexuelle a paru plausible mais les examens médicaux ne confirment pas cette éventualité.

Évidemment, les enquêteurs explorent toutes les pistes possibles. Dont celle du crime crapuleux, mais selon le compagnon de la victime, l'appartement n'a pas été fouillé. Le sac à main, le téléphone et des chaussures de la victime ont néanmoins disparu.