La députée Isabelle Florennes prend la tête du MoDem des Hauts-de-Seine

La parlementaire, qui est également conseillère municipale au sein de la majorité (LR) de Suresnes, va devoir gérer l’épineuse question des élections régionales et départementales.

 Isabelle Florennes, députée MoDem de la 4e circonscription des Hauts-de-Seine, est la nouvelle présidente du MoDem 92.
Isabelle Florennes, députée MoDem de la 4e circonscription des Hauts-de-Seine, est la nouvelle présidente du MoDem 92. DR.

Les adhérents MoDem des Hauts-de-Seine ont renouvelé par vote électronique leurs instances départementales. Et, c'est Isabelle Florennes, députée de la 4e circonscription (Suresnes-Nanterre) et conseillère municipale de Suresnes, qui en a été élue la présidente. Elle succède à la conseillère départementale et adjointe au maire de Clichy Alice Le Moal, qui est également secrétaire générale adjointe du MoDem au niveau national.

« Un passage de relais serein », reconnaît Isabelle Florennes, alors que le MoDem a incité ses parlementaires à s'impliquer au sein des fédérations locales, en vue des prochaines échéances électorales. Avec en ligne de mire les régionales et départementales, qui devraient être organisées en juin prochain, avec trois mois de retard sur le calendrier initial en raison de la crise sanitaire.

« Notre objectif est de renforcer nos positions et d'affirmer la place du MoDem dans les Hauts-de-Seine », résume la députée, soulignant néanmoins devoir, pour cela, « faire de la dentelle ». Car la position du MoDem sur l'échiquier régional francilien dépendra notamment de la stratégie de LREM pour les élections.

« C'est une équation très complexe »

Aujourd'hui, le parti de François Bayrou siège au sein de la majorité de Valérie Pécresse (Libres!), la présidente de la région Ile-de-France. Mais le MoDem est aussi l'allié du gouvernement et celui-ci entend bien avoir son soutien dans la perspective d'une liste de la majorité présidentielle au premier tour, qui pourrait être menée par le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

« C'est une équation très complexe et le MoDem sera très vigilant pour ne pas répéter les mêmes erreurs qu'aux municipales et éviter les incohérences locales », explique Isabelle Florennes, alors que la stratégie de LREM n'a pas toujours été très claire en la matière.

D'autant plus que les élections départementales auront lieu le même jour. Avec des alliances entre le MoDem et la majorité départementale LR-UDI. Isabelle Florennes explique d'ailleurs être « candidate à la candidature » sur le canton de Suresnes-Nanterre.

Newsletter Un tour de l'actualité des Hauts-de-Seine et de l'IDF
L'essentiel du 75
Toutes les newsletters

« Un intérêt qui n'est pas nouveau », justifie celle qui avait été suppléante de l'ancien maire et conseiller départemental (LR) Christian Dupuy, en 2008, et qui siège aujourd'hui dans la majorité du maire (LR) de Suresnes Guillaume Boudy.