La Défense : un homme percute des piétons avec une camionnette volée, un mort

Le conducteur, âgé de 46 ans, a été interpellé par les policiers de la CSi alors qu’il tentait de se jeter sur les rails du RER, ce mercredi après-midi.

Scène d'horreur à La Défense. Ce mercredi, une femme de 62 ans est morte, au beau milieu du parvis du quartier d'affaires, sous les roues d'une camionnette de service. Selon plusieurs témoins, la camionnette en question - volée quelques secondes plus tôt aux équipes de nettoyage de l'établissement public Paris La Défense, le gestionnaire du quartier - aurait délibérément foncé sur la victime, vers 17 heures, faisant un autre blessé au passage.

Cet homme de 30 ans a été hospitalisé dans un état grave, blessé aux jambes. La femme avait également été transportée dans un hôpital des environs, en état d'urgence absolue, avant de succomber à ses graves blessures, malgré une intervention rapide des médecins du Samu.

De son côté, l'individu qui se trouvait au volant du véhicule a tenté de prendre la fuite juste après les faits. Une cavale de courte durée. Il a été identifié et interpellé à deux pas du quartier d'affaires par les policiers de la compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI), alors qu'il s'apprêtait à se jeter sur les rails du RER A.

THOMAS COEX/AFP
THOMAS COEX/AFP  

« Il s'agit d'un sans-abri dont le visage est bien connu des habitués de La Défense, souffle une source proche du dossier. Il avait l'habitude de traîner dans le quartier et il était connu des policiers du secteur, mais pour des petits délits...»

La piste terroriste écartée pour l'instant

L'homme aurait profité de l'absence du chauffeur pour prendre le volant de la camionnette, dont les clés semblait être restées sur le contact. Contacté, l'établissement public Paris La Défense, à qui appartient ce véhicule de service, n'a pas souhaité s'exprimer.

S'il est difficile, pour l'instant, de déterminer le contexte exact de ce drame, la piste terroriste, souvent envisagée quand il s'agit du sensible quartier d'affaires de La Défense, semble écartée à ce stade de l'affaire. Selon des riverains, une simple altercation aurait en effet éclaté entre l'auteur présumé, âgé de 46 ans, et ses deux victimes. Une version infirmée par un proche de l'affaire qui affirme au contraire que les victimes auraient été ciblées complètement par hasard.

Newsletter L'essentiel du 92
Un tour de l'actualité des Hauts-de-Seine et de l'IDF
Toutes les newsletters

L'individu est en tout cas parvenu à s'emparer du véhicule de service et à foncer sur les deux autres personnes. Il a été placé en garde à vue pour meurtre. L'enquête a été confiée au service départemental de police judiciaire (SDPJ 92).