La Défense : le festival de jazz résiste au Covid

L’événement prisé des amateurs de jazz est maintenu malgré les contraintes sanitaires. Le festival commence ce lundi.

 Paris, 2019. Ibrahim Maalouf se produira sur le parvis de La Défense, le 26 septembre, en début de soirée, avec le guitariste François Delporte.
Paris, 2019. Ibrahim Maalouf se produira sur le parvis de La Défense, le 26 septembre, en début de soirée, avec le guitariste François Delporte. LP/Olivier Corsan

La 43 e édition de La Défense Jazz Festival aura bien lieu. Cet événement gratuit et en plein air, initialement prévu en juin mais reporté à cause de la crise sanitaire, se tiendra du 21 au 27 septembre sur le parvis de La Défense. Il est maintenu « par solidarité avec le monde culturel, durement touché par l'épidémie de la Covid-19 », souligne l'organisateur, le département des Hauts-de-Seine.

L'affiche est toujours séduisante, réunissant artistes émergents et confirmés, français et européens : Ibrahim Maalouf, Cheick Tidiane Seck, Guillaume Perret ou encore Belmondo Quintet. Même si des prestations ont dû malheureusement être annulées, en raison des mesures de quatorzaine prises par certains pays. Celles de Ebony Frainteso et Joel Culpepper, Altin Gün et Moses Boyd n'auront ainsi pas lieu.

Pour accueillir le public dans les meilleures conditions sanitaires possible, les concerts seront donnés toujours en plein air, mais dans un périmètre fermé. Les spectateurs auront à leur disposition plus de 700 places, dont 300 sur transats et chaises, avec les mesures de distanciation exigées.

Une aide exceptionnelle aux artistes

Les sièges seront désinfectés entre chaque utilisation, le port du masque sera évidemment obligatoire et du gel hydroalcoolique mis à disposition. Les entrées se font sans inscription préalable, donc dans la limite des places disponibles.

Cette année, La Défense Jazz Festival a noué un partenariat inédit avec l'Association Jazz Croisé et son dispositif « Jazz Migration », afin de consolider son rayonnement national et international.

Enfin, afin de soutenir les artistes en cette période difficile, le 43e concours national de Jazz à La Défense remettra une somme de 3 000 € aux six groupes et artistes sélectionnés. Auparavant, seuls le meilleur groupe (10 000 €) et le meilleur instrumentiste (5 000 €) étaient récompensés. L'enveloppe est ainsi répartie entre tous les musiciens de la sélection.

Du lundi 21 au dimanche 27 septembre, sur l'esplanade de La Défense. Concerts le midi, de 12 heures à 14 heures et le soir, de 18 heures à 20 heures. Tous les concerts se déroulent sur le Parvis de la Défense et sont gratuits. Le programme sur https://ladefensejazzfestival.hauts-de-seine.fr/