La Défense : des transactions immobilières paralysées par le Covid-19

Sans surprise, après une année qui a démarré fort, le niveau des transactions pour le deuxième trimestre 2020 est historiquement bas.

 La Défense. Mis à part la signature de Total pour le bail futur dans la tour The Link (126 000 m², 244 mètres de haut) en début d’année, le niveau des commercialisations est faible depuis la crise du Covid-19.
La Défense. Mis à part la signature de Total pour le bail futur dans la tour The Link (126 000 m², 244 mètres de haut) en début d’année, le niveau des commercialisations est faible depuis la crise du Covid-19. Groupama Immobilier/PCA-Stream

A La Défense, l'année 2020 avait démarré en trombe sur le marché de l'immobilier de bureaux avec ce que les professionnels appellent un « méga deal » : une transaction de 126 000 m² pour le futur siège de Total, qui emménagera en 2025 (date de livraison prévue) dans The Link, des tours jumelles dont la partie la plus haute (244 mètres) dépassera le sommet et le record actuel de la tour First (231 mètres).

A elle seule, cette transaction met le quartier d'affaires dans une situation totalement atypique par rapport aux autres quartiers de bureaux de Paris et d'Ile-de-France, puisqu'elle le place en progression de + 191 % par rapport au premier semestre 2019, selon la dernière étude publiée par le cabinet Cushman & Wakefield. Alors que dans le même temps, Paris et le Croissant ouest - qui englobe les communes des Hauts-de-Seine de Villeneuve-la-Garenne à Meudon - chutent de - 50 %.

L'explosion du télétravail bouleverse le marché

Mais passé cette opération hors norme, le spécialiste observe partout un recul des commercialisations, quelles que soient les surfaces. Un effet direct de la crise sanitaire, du confinement et des changements d'habitudes de travail. « La conduite des projets pourrait nécessiter plus de temps que prévu, effet de la réflexion menée sur les nouveaux modes d'organisation du bureau articulés avec davantage de home working (télétravail) », analysent les experts.

Dans les mois qui viennent La Défense sera l'objet de toutes les attentions, car de nouvelles tours et bâtiments y seront livrées (Alto, Trinity, Landscape), sans compter les autres projets en construction (Hekla, Altiplano). A eux seuls, trois projets totalisent 168 000 m² : les tours Trinity (49 000 m²) et Alto (51 000 m²) et l'ensemble Landscape (68 000 m²).

«Les regards se portent toujours sur La Défense, souligne le cabinet Cushman & Wakefield, rappelant que 350 000 m² de bureaux disponibles sont attendus dans les six mois à venir. » Il faudra donc trouver preneur assez rapidement sous peine de voir le taux de vacance toujours très bas à La Défense (proche de 6 %) grimper.

L'immeuble Ile-de-France va être restructuré

Mais le Covid-19 n'a pas mis de coup d'arrêt aux projets, comme en témoigne le dernier acte de vente signé en ce mois de juillet par l'aménageur Paris La Défense avec AXA-IM Real Assets, portant sur les volumes nécessaires à la réalisation d'Altiplano, après restructuration de l'actuel l'immeuble Ile-de-France.

Construit en 1982 côté Puteaux, entre le parvis et le boulevard circulaire, cet immeuble de bureaux sera transformé par le cabinet B. Architecture pour développer, sur 57 000 m², à la fois des bureaux, avec des terrasses à ciel ouvert, mais aussi des services et des commerces au niveau dalle, ouverts au public.

Vue du projet Altiplano, une restructuration de l’immeuble Ile-de-France. B. Architecture
Vue du projet Altiplano, une restructuration de l’immeuble Ile-de-France. B. Architecture  

Les abords du futur immeuble Altiplano seront requalifiés, annonce également l'établissement public Paris La Défense, pour améliorer la qualité des lieux pour les salariés et les habitants. La livraison est prévue pour 2023.

« Nous poursuivons notre démarche de restructuration des immeubles vieillissants, avec le double objectif de montée en gamme et de réduction de l'empreinte environnementale », commente Georges Siffredi, président (LR) du conseil départemental des Hauts-de-Seine et de Paris La Défense. Les travaux préliminaires de l'immeuble sont aujourd'hui terminés et les travaux de transformation structurelle démarrent.